VIDÉO - Nicolas Sarkozy s'attire la foudre à gauche : les singes et Agatha Christie, «naufrage raciste» dans «Quotidien» - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 11 septembre 2020

VIDÉO - Nicolas Sarkozy s'attire la foudre à gauche : les singes et Agatha Christie, «naufrage raciste» dans «Quotidien»

Sur le plateau de l’émission Quotidien jeudi, l'ancien président de la République a regretté qu’on change le titre du livre d’Agatha Christie «Les Dix petits nègres» tout en liant cet événement avec le fait qu’on ne puisse plus employer le terme de «singe» sans choquer.

VIDÉO - Nicolas Sarkozy s'attire la foudre à gauche : les singes et Agatha Christie, «naufrage raciste» dans «Quotidien»

Par : Fabien CAZENAVE avec AFP | Ouest-France

Nicolas Sarkozy a suscité la polémique après des propos tenus dans l’émission Quotidien sur TMC diffusée jeudi 10 septembre 2020. Il y fait un parallèle entre singes et nègres sur le plateau face au présentateur Yann Barthès.

À l’origine de son propos, l’ancien chef de l’État, qui avait été épinglé pour avoir utilisé le terme de racaille pendant sa présidence, parle de l’importance des mots utilisés au quotidien en politique.

L’ancien président de la République regrettait que le personnel politique n’ose plus employer les mots utilisés au quotidien dans la population pour éviter de choquer. Nicolas Sarkozy pointe alors cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes, qui n’écoutent personne, poursuivant « Je ne sais plus, on a le droit de dire singe ? Parce qu’on n’a plus le droit de dire les… On dit quoi maintenant les Dix Petits Soldats, maintenant, c’est ça ? ». Il fait ainsi référence au roman d’Agatha Christie shape="rect" target="_blank" title="« Dix petits nègres ». Le célèbre livre d'Agatha Christie change de titre et devient « Ils étaient dix »">Les Dix petits nègres rebaptisé Ils étaient dix avec le mot "nègre" remplacé par "soldat" dans le livre, lorsqu'il s'est interrompu pour dire avec ironie. Elle progresse la société, ironise alors l’ancien chef de l’État.

La gauche réagit

Une sortie qui a interpellé sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Plusieurs personnalités politiques, dont Yannick Jadot (eurodéputé EELV – Les Verts), ont qualifié cette sortie de raciste.

"Ainsi donc un ancien président de la République française associe spontanément les singes aux «nègres»... le racisme sans masque", a twitté le chef du parti socialiste Olivier Faure.

"Au-delà du débat sur ce que l'on a le droit de dire ou pas, Nicolas Sarkozy comprendra-t-il que le plus gênant dans cette séquence, c'est la rapidité avec laquelle son cerveau associe le mot « singe » au mot « nègre » ?", a dénoncé le député et numéro deux de LFI Adrien Quatennens …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub