VIDÉO : Un demandeur d'asile afghan poignardé à la gorge, Gare du Nord à Paris - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 7 septembre 2020

VIDÉO : Un demandeur d'asile afghan poignardé à la gorge, Gare du Nord à Paris

Comme l’ont confirmé France Info et Le Parisien, un homme a été grièvement blessé ce dimanche 6 septembre dans le hall de la Gare du Nord. Son pronostic vital est engagé.

VIDÉO : Un demandeur d'asile afghan poignardé à la gorge, Gare du Nord à Paris

Par : valeursactuelles.com

La scène, effroyable, a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Ce dimanche 6 septembre, vers 17 heures, un demandeur d'asile afghan né en 1988 a été grièvement blessé à la gorge, à l'arme blanche, alors qu’il attendait son train dans le hall de la Gare du Nord, à Paris, entre les quais 16 et 19. Sur les images, la victime est au sol, entourée d’agents de la protection civile. Un périmètre de sécurité a été installé.

Une plaie allant du menton à l'oreille

Selon les précisions du Parisien, la victime, dans un état grave, a été transportée en milieu hospitalier. Son pronostic vital est engagé, ont indiqué les pompiers au Parisien. Elle présente une plaie allant du menton à l'oreille. Selon une source policière, l'agresseur serait d'origine asiatique et porté un t-shirt bleu. Il se serait jeté sans raison sur sa victime et lui a tailladé le visage et le cou avec un couteau de cuisine. Il pourrait s'agir d'un déséquilibré.

‏ •   LIRE AUSSI :

Contactée par France info, la préfecture de police de Paris a confirmé cette information tout en précisant que l’agresseur avait pris la fuite. Pour l’instant, les raisons de cet acte restent inconnues. « La police nationale est pleinement mobilisée pour identifier et interpeller l’auteur d’une agression qui a gravement blessé un homme ce soir à la Gare du Nord à Paris. Je suis la situation de près avec la préfecture de police», a indiqué le ministre de l'Intérieur sur Twitter. L'enquête a été confiée à la police judiciaire …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub