VIDÉO : Une plaque en hommage à un journaliste pro-pédophilie de Libération vandalisée - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 3 septembre 2020

VIDÉO : Une plaque en hommage à un journaliste pro-pédophilie de Libération vandalisée

Également essayiste, Guy Hocquenghem a plusieurs fois fait l’apologie de la pédophilie au cours de sa carrière.

VIDÉO : Une plaque en hommage à un journaliste pro-pédophilie de Libération vandalisée

Par : valeursactuelles.com

La mairie de Paris, si prompte à s’indigner aujourd’hui des violences faites aux femmes, n’a pas hésité, en 2019, à rendre hommage à un écrivain ayant ouvertement soutenu la… pédophilie. C’est pour cela que des militants ont décidé, rapporte RT France, de vandaliser la plaque dédiée à Guy Hocquenghem, journaliste, notamment à Libération.

« On demande le retrait de cette plaque »

Le philosophe, mort du VIH en 1988, a été honoré par l’administration Hidalgo, en décembre 2019, « pour sa lutte pour le droit des homosexuels », explique la chaîne. Mais le romancier est aussi connu pour avoir signé, comme d’autres intellectuels, une tribune parue dans Le Monde, le 26 janvier 1977, puis dans Libération. Jean-Paul Sartre, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Jack Lang, ou encore Guy Hocquenghem, donc, estimaient dans ce texte que la peine de prison imposée à trois hommes accusés d’avoir abusé sexuellement de mineurs de moins de 15 ans était excessive, rappelle France Culture « Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit ! », énonçait alors le texte, notamment signé par… Gabriel Matzneff.



‏ •   LIRE AUSSI :

Le philosophe « a défendu toute sa vie la pratique de la pédophilie », résume RT France. « On demande le retrait de cette plaque », explique à la chaîne Cassiopé, une militante ayant participé à la dégradation de la plaque commémorative. …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub