VIDÉOS : Un violent incendie sévit de nouveau dans le port de Beyrouth - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 10 septembre 2020

VIDÉOS : Un violent incendie sévit de nouveau dans le port de Beyrouth

D'importantes flammes se sont élevées ce 10 septembre au-dessus d'un magasin de pneus et d'huile dans le port de Beyrouth à la suite d'un important incendie. Une immense colonne de fumée noire s'est dégagée du feu, selon de nombreuses vidéos prises par des témoins. Après plusieurs heures, le feu n'était toujours pas localisé.

VIDÉOS : Un violent incendie sévit de nouveau dans le port de Beyrouth

Par : Maria Balareva | fr.sputniknews.com

Un incendie s'est déclaré ce 10 septembre dans un magasin de pneus et d'huile situé dans le port de Beyrouth, projetant une grande colonne de fumée noire dans le ciel au-dessus de la capitale libanaise, rapporte Reuters. Le secrétaire général du Croissant-Rouge a déclaré que l'incendie n'a pas fait le moindre blessé pour l'instant.



Les faits se déroulent un peu plus d'un mois après qu'une explosion massive a dévasté les installations portuaires et leurs environs.

Selon plusieurs médias libanais, l'incendie s'est déclaré dans un hangar de Duty Free.

En déclarant que des hélicoptères des Forces armées libanaises étaient engagés, l'armée du pays a tenu à souligner que les matériaux en feu n'étaient pas dangereux.

Et d'ajouter que le lancement de drones est interdit, l'aviation travaillant dans la zone de l'incendie.

Le feu a commencé à se déplacer vers le pont de la rue Charles Helou, face au port, les pompiers tentent de le localiser, selon un correspondant de Sputnik.

Le secrétaire général du Croissant-Rouge a par ailleurs fait remarquer que l'incendie ne devrait pas provoquer d'explosion.

Quelques heures plus tard, l'incendie n'était toujours pas localisé. Le feu continue de se déplacer vers un stock de pneus.

Puissantes explosions au port de Beyrouth

Cet incendie se produit près d'un mois après deux puissantes explosions successives au port de Beyrouth et près de la base de la Marine libanaise. Le 4 août 2020, elles ont semé la panique et provoqué un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise. La déflagration a soufflé les vitres des habitations situées dans un rayon de quelques kilomètres de l'épicentre.
Le président du Croissant-Rouge libanais, Georges Kettaneh, a évoqué «des centaines de blessés». L’origine des explosions n'était pas connue dans l'immédiat …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub