Actu-politique : Marine Le Pen entre en campagne contre le Pacte européen sur la migration et l'asile - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


samedi 10 octobre 2020

Actu-politique : Marine Le Pen entre en campagne contre le Pacte européen sur la migration et l'asile

La Commission européenne présentait, à la fin du mois de septembre dernier, son Pacte européen pour la migration et l'asile. Un plan qui déplaît fortement à Marine Le Pen.

Actu-politique : Marine Le Pen entre en campagne contre le Pacte européen sur la migration et l'asile

Par : valeursactuelles.com

Marine Le Pen a annoncé ce vendredi 9 octobre le lancement d'une campagne à la fois en France et à l'échelle européenne pour combattre le Pacte européen pour la migration et l'asile présenté par la Commission européenne en septembre dernier.

Comme le rapporte Le Figaro, lors d'une conférence de presse donnée au siège du RN, à Nanterre, la présidente du parti n'a pas mâché ses mots. Selon elle, il s'agit là d'un «plan organisé de submersion de l'Europe et des nations qui la composent» par une «immigration de peuplement qui ne repartira pas». Ne cachant pas son profond désamour pour l'Union européenne, elle a estimé que le Pacte n'était autre qu'un «projet mondialiste» pensé par la «dictature de la Commission européenne».

Une campagne à l'échelle française et européenne

Poursuivant sur le même ton, Marine Le Pen n'a pas hésité à parler d'un «véritable pacte avec le diable» dont l'impact sera «le suicide de l'Europe». Selon la dirigeante du RN, la politique migratoire mise en place par l'UE «provoquera la ruine de nos systèmes sociaux, l'aggravation du chômage, de la crise des logements, une augmentation de la délinquance et des conflits communautaristes, l'avancée de l'islamisme et des risques terroristes et la remise en cause de nos valeurs de civilisation».

Afin de lutter contre un Pacte européen qui ne fait qu'«encourager l'immigration » et mènera à l'arrivée potentielle de «60 à 70 millions de migrants (…) en Europe en quelques années», l'ancienne candidate à l'élection présidentielle propose une campagne pour sauver l'Europe et la France. Au niveau Français, elle a l'intention de «mobiliser tous les élus locaux et nationaux, quelle que soit leur étiquette» ; et au niveau européen, son parti entend faire campagne avec ses alliés du mouvement Identité et Démocratie avec un mot d'ordre : «Save Europe». Une pétition contre le Pacte va être lancée avec pour objectif de rassembler un million de signatures…   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub