Affaire Mila : Darmanin dénonce la “lâcheté intellectuelle” d'Edwy Plenel (Mediapart) - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 21 octobre 2020

Affaire Mila : Darmanin dénonce la “lâcheté intellectuelle” d'Edwy Plenel (Mediapart)

Gérald Darmanin était l'invité de BFMTV, ce mardi 20 octobre, il s'en est pris à une certaine gauche et plus particulièrement au créateur de Mediapart qui s'était abstenu de parler de l'affaire Mila en janvier dernier.

 Affaire Mila : Darmanin dénonce la “lâcheté intellectuelle” d'Edwy Plenel (Mediapart)

Par : valeursactuelles.com

Invité de Face à BFM; sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur s'est exprimé au sujet de l'affaire Mila, une adolescente de 16 ans qui avait été menacée de mort, en janvier, après avoir publié une vidéo, sur les réseaux sociaux, sur laquelle elle critiquait vivement l'islam.

Gérald Darmanin s'en est ouvertement pris au directeur de Mediapart, ce mardi 20 octobre, qu'il accuse de "lâcheté intellectuelle". "Ils sont aussi 'responsables' de cette ambiance, de cette température qui permet à des individus de passer à l'acte en excusant tout" a déclaré le ministre avant de s'en prendre directement à Edwy Plenel. Le journaliste qui avait dit, en janvier dernier, ne pas vouloir parler de l'affaire Mila.

A ce sujet Darmanin s'est exclamé : "Quand j'entends [Edwy] Plenel dire qu'il ne parle pas de l'affaire Mila parce qu'après tout des milliers de menaces ce ne serait pas si grave que ça, je me dis qu'il y a de la lâcheté intellectuelle."

Le ministre de l'Intérieur a ensuite déploré l'attitude de ceux qui ont une position d' "excuse permanente" vis-à-vis de l'islam. Là encore il s'agissait d'une pique à l'intention du co-fondateur de Mediapart qui dans C à vous sur France 5, avait déclaré, revenant sur l'affaire Mila, ce lundi : "Tous les jours des menaces de mort, des violences urbaines sur Internet [...] En faire le sujet du moment dès qu'il s'agit de la question de l'islam mais aussi sur d'autres obsessions, je ne pense pas que c'est la meilleure pédagogie du débat public" […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub