Présidentielle : Macron et Le Pen au coude à coude, Bertrand meilleur candidat de la droite ? - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 4 octobre 2020

Présidentielle : Macron et Le Pen au coude à coude, Bertrand meilleur candidat de la droite ?

En 2022, le deuxième tour de la présidentielle pourrait être similaire à celui de 2017. Derrière les deux favoris, c’est Xavier Bertrand qui ferait le plus beau score pour LR.

Présidentielle : Macron et Le Pen au coude à coude, Bertrand meilleur candidat de la droite ?

Par : valeursactuelles.com)

A moins de deux ans de l’élection présidentielle, l’heure est (déjà) aux estimations. Un sondage Ifop-Fiducial pour Le Journal du dimanche dresse en effet les principaux scénarios et enjeux du prochain scrutin. Et dans tous les cas, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, très proches, seront les deux candidats au second tour. Mais derrière, la bataille fait rage en fonction des candidats choisis par la droite et la gauche. Faute d’union, cette dernière est d’ailleurs vouée à stagner entre 10 et 15% des voix avec Jean-Luc Mélenchon comme meilleur espoir.

Bertrand devant Baroin et Pécresse

Dans toutes les configurations, le président de la République et la patronne du Rassemblement national tourneraient entre 23% et 26% des voix pour le premier, 24% et 27% pour la seconde. Derrière, le troisième homme avec le plus beau score s’appelle Xavier Bertrand. S’il est investi par LR, le président des Hauts-de-France récolterait 16% des voix. Il ferait mieux que François Baroin (14%), Valérie Pécresse (11%, à égalité avec Jean-Luc Mélenchon), Rachida Dati (8%, derrière Jean-Luc Mélenchon) et Bruno Retailleau (8%, derrière Jean-Luc Mélenchon et à égalité avec Yannick Jadot). La candidature du maire de Troyes et du patron des sénateurs LR seraient par ailleurs les seuls scénarios où Marine Le Pen passerait au second tour devant Emmanuel Macron.

A gauche, derrière Jean-Luc Mélenchon, les candidats hypothétiques se partageraient les miettes. Malgré le succès actuel des écologistes, Yannick Jadot ne ferait pas mieux que 6 à 8% des voix en cas de candidature dispersée. S’il est le candidat unique de la gauche, il atteindrait seulement les 13% de voix. Côté socialistes, Anne Hidalgo ne ferait pas mieux que 9% et Ségolène Royal 5%, si les deux femmes décidaient de se présenter…   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub