SCI-TECH - VIDÉO : TOUT SAVOIR SUR LE ROBOT DUAXEL, LA NOUVELLE MERVEILLE DE LA NASA - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 19 octobre 2020

SCI-TECH - VIDÉO : TOUT SAVOIR SUR LE ROBOT DUAXEL, LA NOUVELLE MERVEILLE DE LA NASA

Rien ne l'arrête. Dernière évolution technologique issue des laboratoires de la Nasa, le robot DuAxel se prépare à explorer la surface de la Lune et de Mars dans les années à venir.

SCI-TECH - ESPACE : TOUT SAVOIR SUR LE ROBOT DUAXEL, LA NOUVELLE MERVEILLE DE LA NASA

Par : Mattis Meichler | cnews.fr

Composé de deux rovers Axel, d'où son nom, DuAxel a été testé ces derniers jours dans le désert des Mojaves, en Californie, dans des conditions proches de celles qu'il trouvera lors de ses futures missions. On y trouve en effet un sol rocailleux, des bosses et des cratères.

Capable d'atteindre des zones inaccessibles à l'Homme et de gravir des pentes quasi verticales, DuAxel sera déployé dans un premier temps sur Terre, pour explorer des lieux présentant un intérêt scientifique.

Qualifié par ses concepteurs de « transformer » conçu pour l'exploration planétaire, le robot est capable de se moduler et même de se séparer en deux parties afin de s'adapter aux terrains qu'il rencontre. Ainsi, au complet et sur quatre roues, il est plus rapide et peut couvrir de grandes distances, alors que chacune de ses parties, lorsqu'elle se sépare de l'autre, peut manoeuvrer plus précisément et ainsi atteindre des zones inaccessibles autrement.

« DuAxel s'en est extrêmement bien sorti sur le terrain, démontrant avec succès sa capacité à arpenter une zone difficile, à s'ancrer, puis à libérer son rover Axel attaché », a commenté Issa Nesnas, technologue en robotique au JPL de la Nasa. « Axel a ensuite manœuvré de manière autonome sur des pentes raides et rocheuses, en déployant ses instruments sans besoin d'un bras robotique. »



Le concept de deux robots pouvant fonctionner comme un seul est né à la fin des années 1990, lorsque la Nasa étudiait les solutions pour mettre au point des rovers modulables, reconfigurables et capables de se réparer tous seuls. Ils avaient alors imaginé que des robots Axels puissent s'assembler et transporter des charges, en créant éventuellement un véritable «train» composé de plusieurs robots. Et si l'un des robot Axels tombait en panne, un autre pouvait prendre sa place.

L'idée d'un robot modulable avait continué à faire l'objet de développements, jusqu'en 2006, lorsque des images satellites ont révélé d'immenses ravins et cratères sur Mars. La découverte plus tard d'écoulements saisonniers sur la planète rouge a achevé de convaincre les scientifiques de développer un robot capable de franchir des surfaces extrêmement escarpées, les robots Curiosity et Perserverance n'étant pas capables alors de gravir une pente supérieure à 30 degrés […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub