VIDEO : La chanteuse Rihanna forcée de s'excuser après un défilé accusé de blasphème envers l'islam - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 6 octobre 2020

VIDEO : La chanteuse Rihanna forcée de s'excuser après un défilé accusé de blasphème envers l'islam

Des milliers d'internautes ont reproché à l'artiste américaine la diffusion, durant l'événement, de hadiths en accéléré.

La chanteuse Rihanna forcée de s'excuser après un défilé accusé de blasphème envers l'islam

Par : valeursactuelles.com

Blasphème ou simple erreur artistique ? Rihanna, chanteuse américaine et femme d'affaires à succès, est sous le feu des critiques après un défilé de lingerie lors duquel on pouvait entendre, en accéléré, des hadiths islamiques, soit, selon le Larousse, des « actes et paroles (du prophète) Mahomet et de ses compagnons, à propos de commentaires du Coran ou de règles de conduite ».

La productrice de la musique supprime son compte Twitter

L'événement, organisé pour la marque Savage x Fenty, lancée par l'artiste, était diffusé sur la plateforme Amazon Prime, vendredi 2 octobre. « C’est tellement bouleversant qu’une artiste qui est très appréciée pour avoir apporté de la diversité dans sa marque n’ait même pas pris la peine de se soucier d’une religion ou de leurs valeurs. Elle doit s’excuser », estime l'un des internautes en colère. Et un autre d'abonder : « Un hadith est le mot/conseil que notre prophète Mahomet a prononcé et donné aux gens pour les éduquer. Il est très irrespectueux de l’utiliser dans une vidéo et encore plus dans un spectacle de lingerie. »

L'Obs, qui rapporte ce tollé artistique, explique que la musique concernée s'intitule « Doom » et a été créée par une productrice londonienne, nommée Coucou Chloé. Celle-ci, également ciblée par des commentateurs anonymes déchaînés, a finalement supprimé son compte Twitter. En 2013, Rihanna a déjà fait l'objet de critiques pour son rapport à l'islam. Vêtue d'une tenue comprenant un voile et masquant l'intégralité de son corps, elle avait pénétré dans la mosquée Cheikh Zayed d'Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Elle qui souhaitait effectuer une séance de photos avait été priée de quitter les lieux…   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub