VIDÉO - Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : “Il a eu une mauvaise idée de montrer les caricatures de Mahomet”, estime une députée Modem - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 17 octobre 2020

VIDÉO - Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : “Il a eu une mauvaise idée de montrer les caricatures de Mahomet”, estime une députée Modem

Quelques minutes après l’attaque dont a été victime l’enseignant, la députée de la VIIe circonscription des Yvelines, Michèle de Vaucouleurs, a sous-entendu une provocation envers les musulmans.

VIDÉO - Professeur décapité à Conflans : “Il a eu une mauvaise idée de montrer les caricatures de Mahomet”, estime une députée Modem

Par : valeursactuelles.com

Sa réaction ne passe pas. Vendredi 16 octobre, en fin d’après-midi, un enseignant de Conflans-Sainte-Honorine a été décapité par un homme qui lui reprochait d’avoir montré les caricatures de Mahomet à ses élèves lors d’un cours sur la liberté d’expression. Il avait alors proposé ce jour-là à ceux de confession musulmane de sortir de la classe afin de « ne pas les vexer ». Mais c’est bien ce qui pourrait « justifier » l’attaque dont il a été victime, a témoigné à demi-mot la députée Modem de la VIIe circonscription des Yvelines, Michèle de Vaucouleurs. Interrogée par M6 sur les circonstances du drame, elle explique alors : « Je sais qu’il a eu une mauvaise idée en demandant à des élèves musulmans de sortir de la classe, ils devaient être choqués parce qu’il allait évoquer les caricatures de Mahomet et qu’il allait montrer une image […] Il a reconnu que c’était une maladresse », lance la députée.

« Propos immondes »

Le professeur aurait donc eu une mauvaise idée ? Un discours qui va à l’encontre des propos tenus par le chef de l’Etat plus tard dans la soirée, pour qui « la République était attaquée » avec « l'assassinat ignoble de l'un de ses serviteurs » et surtout assassiné « parce qu’il enseignait, qu’il apprenait à des élèves la liberté d’expression ».

La prise de parole de la députée a provoqué des réactions outrées sur les réseaux sociaux, les internautes parlant de propos « honteux », de « propos nauséabonds » ou encore « immondes ». Un homme rappelle que les députés devraient « se battre pour la liberté d’expression », tandis que d’autres demandent sa démission et l’accusent d’être « complice ». Plus tôt, Michèle de Vaucouleurs avait pourtant adressé ses condoléances à la famille de la victime et révélé avoir été « KO » après « ce drame absolu » […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub