“Vous allez sauter !”, “Allah est grand !” : les policiers des Yvelines (78) inondés de menaces de mort et d’attentat - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 19 octobre 2020

“Vous allez sauter !”, “Allah est grand !” : les policiers des Yvelines (78) inondés de menaces de mort et d’attentat

En pleine journée d’hommage au professeur décapité par un terroriste islamiste, plusieurs commissariats du département ont reçu, ce dimanche, des signaux inquiétants.

“Vous allez sauter !”, “Allah est grand !” : les policiers des Yvelines (78) inondés de menaces de mort et d’attentat

‏ •   LIRE AUSSI : . . . . internal link

Par : La rédaction de Valeurs actuelles

Alors que des dizaines de milliers de Français se rassemblaient, ce dimanche 18 octobre, à Paris comme dans tout le pays, pour rendre hommage au professeur d’histoire-géographie Samuel Paty, décapité par un terroriste islamiste et réfugié d’origine tchétchène à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, plusieurs commissariats du département ont reçu le même jour des menaces de mort et d’attentat, indique une source policière à Valeurs actuelles.

Vers 17h00, un individu a notamment contacté le commissariat de Guyancourt en affirmant vouloir « se faire exploser comme au Stade de France », en référence aux attaques du 13 novembre 2015. En fond sonore, les policiers ont entendu des chants en arabe. Puis à 19h50, un véhicule suspect, garé devant le commissariat de Trappes, a fui en voyant des agents venir dans sa direction. Au même endroit, à 20h07, un fonctionnaire a essuyé des jets de pierres en quittant son travail.

« Une très mauvaise ambiance »

Quelques minutes après, à 20h35, un appel passé au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine prévenait : « Vous avez tué mon frère tchétchène, vous allez sauter. Ce n’est que le début, bande de salopes. » Plus tard dans la soirée, un autre appel renchérissait : « L’homme qui a tué le professeur, c’est un pote à moi, on va encore tuer des gens, c’est pas fini, Allah est grand. » Dans les deux cas, des chants islamiques accompagnaient les menaces de mort proférées au téléphone.

« Il y a eu une très mauvaise ambiance dans le 78 ce week-end, ça devient vraiment de plus en plus compliqué », résume un policier inquiet, alors que les agressions contre les forces de l’ordre se multiplient ces dernières semaines. Depuis l'attentat de Conflans, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé l'expulsion de 231 étrangers inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, dont 180 sont déjà en détention […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub