Yvelines (78) : Un policier tue par balles un automobiliste qui lui fonce dessus - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

samedi 17 octobre 2020

Yvelines (78) : Un policier tue par balles un automobiliste qui lui fonce dessus

Un automobiliste âgé de 28 ans a été tué par un policier après avoir refusé d’obtempérer lors d’un contrôle routier et foncé les agents dans la nuit de vendredi à samedi à Poissy, dans les Yvelines. Trois ou quatre coups de feu ont été tirés, a appris Sputnik de source policière.

Yvelines (78) : Un policier tue par balles un automobiliste qui lui fonce dessus

Par : Ekaterina Bogdanova | fr.sputniknews.com

Dans la nuit du 16 au 17 octobre, une course-poursuite mortelle a eu lieu sur le périphérique parisien jusqu’à Poissy (78), a indiqué une source policière à Sputnik.

Les faits se sont produits après qu’un automobiliste de 28 ans au volant d’une Renault Clio a refusé d’obtempérer lors d’un contrôle routier de la Brigade anticriminalité de nuit de Paris (BAC 75N) vers 2h10 en prenant la fuite. Il s’est engagé à pleine vitesse sur l’autoroute A13 en direction des Yvelines, précise Actu 17.

Course-poursuite d’une vingtaine de minutes

La course-poursuite a duré environ 20 minutes. Des renforts ont été demandés. Le chauffard s’est finalement arrêté à Poissy. Lorsque les policiers sont descendus afin d’arrêter le mis en cause, il a brutalement redémarré, fonçant sur l’un des fonctionnaires qui a ouvert le feu.

Trois ou quatre coups de feu ont été tirés, selon une source de Sputnik. Le fuyard est décédé.

Une enquête ouverte

Deux autres personnes âgées de 29 et 33 ans se trouvaient dans le véhicule. Elles ont été interpellées et placées en garde à vue, selon Actu 17.

Une enquête a été ouverte. Elle a été confiée à la sûreté départementale. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a également été saisie […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub