“Bunkerisée comme les gens de Charlie”, l'avocat de Mila s'émeut de son quotidien "insupportable" - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 17 novembre 2020

“Bunkerisée comme les gens de Charlie”, l'avocat de Mila s'émeut de son quotidien "insupportable"

Visée par des menaces de mort pendant des mois, la jeune adolescente n’a plus et ne peut plus avoir un quotidien normal estime son avocat.

“Bunkerisée comme les gens de Charlie”, l'avocat de Mila s'émeut de son quotidien

Par : valeursactuelles.com

En janvier dernier, l’adolescente Mila avait reçu un torrent de messages de haine à la suite de ses propos « anti-islam ». Depuis, sa vie a basculé, déscolarisée, puis maintes fois traquée par d’autres jeunes. Mais son calvaire a repris de plus belle ces derniers jours après une nouvelle vidéo qu’elle a diffusée sur les réseaux sociaux. La jeune fille a d’ailleurs dévoilé avoir reçu de nouvelles menaces de mort en lien avec la décapitation de Samuel Paty. « T’habite où, je vais te faire une Samuel Paty », lui a-t-il notamment été envoyé par exemple. Une situation qui inquiète grandement son avocat aujourd’hui, rapporte La Croix. Interrogé sur son quotidien, Richard Malka fait le parallèle avec « les gens de Charlie Hebdo » et révèle que sa cliente est « bunkerisée ». « Vous pouvez imaginer comment elle va, sa vie a basculé […] c’est insupportable », décrit-il.


Enquête ouverte

Dans cette interview, Richard Malka fustige aussi la nouvelle « mode » des menaces qui équivalent à « faire une Samuel Paty », en d’autres termes des menaces de décapitation. A la suite de ces nouvelles intimidations, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, avait dénoncé une « persécution, contre une mineure » et son intention d’« adresser dès lundi matin un signalement au procureur ». Depuis, une enquête a été ouverte par le procureur de Vienne (Isère) pour « menaces de mort par écrit et harcèlement électronique ». Deux personnes ont déjà écopé de prison ferme après des menaces de mort envers Mila depuis le mois de janvier dernier […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub