Calais: plus d’un mois après un démantèlement, des migrants attaquent le préfet en justice

Fin septembre, six cents personnes ont été évacuées d’un camp de migrants installé près de l’hôpital de Calais. Suite à cette « opération de mise à l’abri », onze migrants, aidés de plusieurs associations, ont décidé d’attaquer le préfet du Pas-de-Calais. L’audience au tribunal se tiendra fin novembre.

Calais: plus d’un mois après un démantèlement, des migrants attaquent le préfet en justice

Par : Adrien Boussemart | lavoixdunord.fr

Le 18 novembre, le préfet du Pas-de-Calais sera jugé devant le tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer. Il est accusé, par onze migrants épaulés par plusieurs associations, d’avoir « procédé à l’expulsion du terrain près de l’hôpital où vivaient plus de 800 personnes exilées, en ayant recours à la force publique ». On lui reproche de ne pas avoir ordonné « une opération de mise à l’abri »,...



…/… [La suite est réservée aux abonnés.]

[…]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

Johanna Clermont : qui est le nouveau visage de la chasse en France?

[VIDEO] - L'auteur britannique Salman Rushdie poignardé sur scène lors d'une conférence

L’inflation atteint 6,1 % en juillet en France, un record depuis 1985

L’ex-ministre Emmanuelle Wargon recasée dans une commission malgré le vote contre des parlementaires