Confinement : Alerte rouge sur l’économie française “des secteurs entiers au bord du gouffre...!” - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


vendredi 20 novembre 2020

Confinement : Alerte rouge sur l’économie française “des secteurs entiers au bord du gouffre...!”

Les signaux d’inquiétude se multiplient pour l’économie française. Le pays se trouve dans sa deuxième phase de confinement de l’année et n’est pas prêt d’en sortir totalement. Les prévisions de croissance pour 2021 ont été revues à la baisse par l’Insee et des secteurs d’activité entiers sont proches de l’abysse. Tour d’horizon de ce tableau noir.

Confinement : Alerte rouge sur l’économie française “des secteurs entiers au bord du gouffre...!”

Par : fr.sputniknews.com

Les mauvaises nouvelles s’accumulent ces derniers jours sur le front de l’économie française. L’Insee a récemment publié des chiffres qui, sans surprise, montrent l’ampleur de l’impact du confinement «saison 2». L’institut de statistique prévoit une chute de 2,5 à 6% du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre.

«Nous sommes en phase avec l’Insee. Nous partageons une grande incertitude mais nous sommes dans le même mouchoir de poche», a lancé Sylvie Goulard, sous-gouverneure de la Banque de France, le 18 novembre à France Info.

Et la situation n’est pas prête de s’améliorer drastiquement, à en croire les déclarations du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Il a averti le 18 novembre que le pays était encore «loin du déconfinement»: «On parle d’une adaptation éventuelle du confinement à partir du 1er décembre, si la situation sanitaire nous le permet», a déclaré celui-ci à la sortie du Conseil du ministre. Aussi a-t-il mis en avant la «tension extrême dans les hôpitaux». D’après les chiffres de Santé publique France, au 18 novembre, on comptait 32.842 personnes hospitalisées dont 4.775 en réanimation.

​Environ 20.000 nouvelles entrées à l’hôpital avaient été enregistrées entre le 6 et le 10 novembre, contre 15.960 ces sept derniers jours. Sur ces presque 16.000 malades, 2.558 ont été admis en service de réanimation, contre 3.000 au plus fort de la crise et […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub