Délits antichrétiens : une statue de la Vierge décapitée dans le Tarn-et-Garonne (82) - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 6 novembre 2020

Délits antichrétiens : une statue de la Vierge décapitée dans le Tarn-et-Garonne (82)

Une statue de la Vierge a été ciblée par un ou plusieurs inconnus à Montpezat-de-Quercy, dans le Tarn-et-Garonne. Les malfrats pourraient être des jeunes désoeuvrés.

Délits antichrétiens : une statue de la Vierge décapitée dans le Tarn-et-Garonne (82)

Par : valeursactuelles.com

Elle se trouvait dans une petite grotte de la rue du Château, au sein du village de Montpezat-de-Quercy, dans le nord du Tarn-et-Garonne. Comme le rapporte La Dépêche du Midi, une statue de la Vierge a été la cible d’un acte de vandalisme en début de semaine. Selon les précisions du quotidien régional, la statue a été décapitée et sa tête brisée. « La décapitation est un mot choc en ce moment. Je n’ai pas vu, j’ai les renseignements de la base. Il semblerait que ce soit des jeunes désœuvrés puisque d’autres méfaits ont été constatés. Je suis peiné et je déplore ce manque de correction, cette méconnaissance de l’objet sacré », explique dans les colonnes de La Dépêche du Midi, Mgr Ginoux, évêque du diocèse.

Un phénomène de mode ?

Et d’ajouter : « La statue a été lapidée, faut-il en conclure que l’une des pierres a touché la tête par hasard ? Ou faut-il penser qu’il s’agit de mauvais tireurs qui visaient la tête et ont lapidé le corps ? » A l’heure où les délits antichrétiens se multiplient en France, ce nouvel acte de vandalisme n’étonne pas le père Jérôme Pinel, curé responsable de Montpezat. « Je suis curé depuis quinze ans et ce n’est pas la première fois que je suis confronté à ce qui est plus une dégradation qu’une profanation. Je crains plutôt que ce soit un acte de jeunes qui s’occupent quand on ne les occupe pas. Je ne peux pas déterminer si c’est un phénomène de mode de s’en prendre à ce qui est religieux. Je ne peux que constater », souligne-t-il. La mairie de la petit commune de 1 600 âmes a porté plainte. L’enquête est en cours.

[…]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub