Le Pr Didier Raoult poursuivi par l'Ordre des médecins pour... charlatanisme - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 12 novembre 2020

Le Pr Didier Raoult poursuivi par l'Ordre des médecins pour... charlatanisme

Le conseil reproche à l’infectiologue plusieurs entorses au code de déontologie depuis le début de la crise du coronavirus.

Le Pr Didier Raoult poursuivi par l'Ordre des médecins pour... charlatanisme

Par : valeursactuelles.com

Adulé par les uns, honni par les autres, Didier Raoult va devoir rendre des comptes à ses pairs. D’après une information du Parisien, l’infectiologue le plus connu de France fait l’objet de poursuites devant l’Ordre des médecins, qui lui reproche plusieurs entorses au code de déontologie : violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié, et même charlatanisme. Cette procédure découle d’une série de signalements et d’une plainte adressée depuis plusieurs mois à l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône.

L’hydroxychloroquine au cœur du débat

Un collectif de cinq médecins hospitaliers se sont par exemple plaints de la « surmédiatisation » de Didier Raoult, estimant que son discours « s’oppose aux données et résultats scientifiques ». Les praticiens lui reprochent notamment d’être allé « jusqu’à prôner et prescrire des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvés, au minimum inefficaces, au pire dangereuses ».

En juillet, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF), une association de 700 membres pour la plupart médecins, a également déposé une plainte contre l’infectiologue, lui reprochant d’avoir enfreint au moins neuf articles du code de déontologie médicale. « Ce qui nous a poussés à nous mobiliser, c’est qu’en juin, alors que plusieurs études montraient que l’hydroxychloroquine ne marchait pas, Didier Raoult a continué à la promouvoir et à vouloir l’imposer », plaide auprès du Parisien le président de l’association, Pierre Tattevin.

Après deux heures d’audition le 6 octobre dernier, l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône a fini par porter plainte contre l’infectiologue en votant en assemblée plénière. Il devrait comparaître devant la chambre disciplinaire de l’ordre régional dans les mois qui viennent. Composée de membres élus, cette formation présidée par un magistrat administratif peut prononcer des sanctions allant jusqu’à la radiation. Mais Fabrice Di Vizio, l’avocat de Didier Raoult, n’est pas inquiet. Pour lui, « la relaxe ne fait aucun doute » car « il n’a mis en danger personne ». Encore faut-il que « la chambre disciplinaire soit réellement impartiale », sous-entend-il. […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub