L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 28 novembre 2020

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes

Pour Emmanuel Macron, les «expéditions [de Diego Maradona] auprès de Fidel Castro comme de Hugo Chavez auront le goût d’une défaite amère». Une critique qui n’est pas passée inaperçue à Caracas. En y répondant, le Venezuela a jugé que «la seule défaite est celle d’une classe politique qui tremble devant l’uniforme jaune des travailleurs».

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes

Par : fr.sputniknews.com

Caracas a réagi à la lettre d’Emmanuel Macron à l’occasion du décès de Diego Maradona. Dans cette dernière, tout en honorant la carrière du célèbre footballeur, le Président français a évoqué le goût «amer» que laisseront ses engagements politiques:

«Ce goût du peuple, Diego Maradona le vivra aussi hors des terrains. Mais ses expéditions auprès de Fidel Castro comme de Hugo Chavez auront le goût d’une défaite amère. C’est bien sur les terrains que Maradona a fait la révolution», indique le texte.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a dénoncé ces propos en pointant la défaite des autorités françaises face aux manifestations d’envergure des Gilets jaunes.

«Monsieur Emmanuel Macron et ses conseillers voulaient afficher une prose poétique pour faire leurs adieux au grand Diego», a d’abord jugé le chef de la diplomatie vénézuélienne sur Twitter. Et de poursuivre:

«Cependant, ils déshonorent ses idéaux et ses luttes. La seule défaite est celle d'une classe politique qui tremble devant l’uniforme jaune des travailleurs».

Décès de la star du football

Le célèbre footballeur Diego Armando Maradona est décédé le 25 novembre à l'âge de 60 ans à Tigre, une ville de la province de Buenos Aires, où il se rétablissait après une opération à la tête subie début novembre. La star du football a été victime d'une insuffisance cardiaque aiguë, précise la chaîne, se référant aux résultats de l’autopsie.

En Argentine, où son décès est considéré comme une tragédie nationale, trois jours de deuil ont été décrétés […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub