LREM : le député Mustapha Laabid condamné à huit mois de prison et 3 ans d’inéligibilité - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 5 novembre 2020

LREM : le député Mustapha Laabid condamné à huit mois de prison et 3 ans d’inéligibilité

Jugé par la cour d’appel de Rennes, le député LREM Mustapha Laabid a également été condamné à 10 000 euros d’amende pour abus de confiance.

LREM : le député Mustapha Laabid condamné à huit mois de prison et 3 ans d’inéligibilité

Par : valeursactuelles.com

La cour d’appel de Rennes a confirmé le premier jugement rendu en août 2019. Comme le relaye Ouest-France ce jeudi 5 novembre, le député Mustapha Laabid a été condamné en appel à huit mois de prison avec sursis pour abus de confiance. Le député LREM d'Ille-et-Vilaine écope également de 10 000 euros d’amende et de trois ans d’inéligibilité. Une peine alourdie de deux mois de sursis par rapport à la première instance. Comme le rappelle le quotidien régional, il lui est reproché d’avoir utilisé, pour plus de 20 000 euros, la carte de l’association Collectif Intermed, qu’il a fondé au Blosne à Rennes, pour des frais de bouche à hauteur de 15 000 euros, des vêtements, des factures d’hôtels, une machine à laver.

Selon les enquêteurs judiciaires de Rennes, il s’agissait bien de dépenses personnelles. « C'est une déception et une demi-surprise. Cela démonte la façon dont la justice de Rennes a voulu faire de cette affaire un exemple », a indiqué Me Julien Delarue au micro de France Bleu Armorique. Et d’ajouter : « Les faits commis ont été reconnus et admis mais il a commis ces faits quand il n'était pas député. La peine infamante de l'inéligibilité n'est pas justifiée. Mustapha Laabid n'est pas quelqu'un qui profite du système. » Lors de l’audience, le 24 septembre dernier, Mustapha Laabid avait reconnu « des erreurs ».

Grâce à un signalement sur Tracfin, un organisme qui dépend du ministère des Finances et qui est chargé de lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent, cet abus de confiance avait été mis au jour. L’avocat du député a toutefois annoncé que son client allait se pourvoir en Cassation.



[…]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub