Macron reconnaît en privé “ le bon score ” de Donald Trump - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 11 novembre 2020

Macron reconnaît en privé “ le bon score ” de Donald Trump

Le président de la République a estimé que “la démocratie a tenu le coup” durant l’élection présidentielle américaine.

Macron reconnaît en privé “ le bon score ” de Donald Trump

Par : valeursactuelles.com

« Trump a quand même fait un bon score. » Emmanuel Macron ne se serait permis de l’avouer en public… Le Canard enchaîné s’est chargé de le révéler dans son édition du mercredi 11 novembre. Le président français aurait mentionné auprès de son entourage son opinion sur l’élection présidentielle américaine donnant vainqueur le démocrate Joe Biden, malgré la contestation du camp de Donald Trump. Emmanuel Macron aurait soufflé que le président sortant avait « augmenté son nombre de voix ». Cela prouverait, selon lui, que « le trumpisme est toujours là », relate Le Canard enchaîné.

« Le national-populisme peut être vaincu »

Emmanuel Macron aurait relevé un premier enseignement du scrutin américain - où Donald Trump a qualifié le vote par correspondance mis en place, à cause de l’épidémie de coronavirus, de fraude électorale. « La démocratie a tenu le coup », a estimé le président français. Deuxièmement, le chef de l’Etat aurait aussi ajouté en privé : « Le national-populisme, ce mal qui progresse partout, peut être vaincu par les progressistes. » Toutefois, il n’a pas hésité à nuancer ses propos notamment en ce qui concerne « les conséquences » de la victoire de Joe Biden.

Biden, bon sur le climat mais « pas sur la Chine ou le commerce »

« Il est encore trop tôt pour dire quelles seront les conséquences », poursuivant que « la défaite de Trump n’aide sans doute pas le Premier ministre britannique dans son bras de fer avec l’ Union européenne ». Elle ne serait pas non plus « une bonne nouvelle pour les gouvernements conservateurs », a analysé Emmanuel Macron, relate l’hebdomadaire. « Pour le reste, on peut attendre de Biden un changement réel sur le climat, mais pas sur la Chine ou le commerce. Il n’y aura pas de tête-à-queue de la politique américaine », a-t-il enfin conclu […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub