Mali : Florence Parly a annoncé que l'armée française a abattu un haut-responsable d'Al-Qaïda - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 13 novembre 2020

Mali : Florence Parly a annoncé que l'armée française a abattu un haut-responsable d'Al-Qaïda

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé la “neutralisation” de Bah ag Moussa, un chef militaire du Rassemblement pour la victoire de l’islam et des musulmans (RVIM).

Mali : l'armée française a abattu un haut-responsable d'Al-Qaïda

Par : valeursactuelles.com

Nouvelle victoire au Sahel pour la force Barkhane. Dans un communiqué, la ministre des Armées Florence Parly s’est félicitée de la « neutralisation » de Bah ag Moussa, un cadre opérationnel djihadiste de tout premier plan lié à Al-Qaïda. « Cette opération de haut niveau a engagé d’importants moyens de renseignement ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol », a détaillé la ministre.

« Un succès majeur dans la lutte contre le terrorisme »

Ancien officier de l’armée malienne, Bah ag Moussa était un chef militaire du Rassemblement pour la victoire de l’islam et des musulmans (RVIM) et l’un des principaux adjoints de son chef Iyad ag Ghali. Il est « considéré comme responsable de plusieurs attaques contre les forces maliennes et internationales » et « comme l’un des principaux chefs militaires djihadistes au Mali, notamment chargé de la formation des nouvelles recrues », a indiqué Florence Parly qui salue « un succès majeur dans la lutte contre le terrorisme ».

La ministre a tenu à « féliciter les militaires français engagés dans cette opération », rendant hommage à « leur engagement, leur courage et leur abnégation ». C’est la deuxième grande victoire de l’armée française cette année, qui avait déjà éliminé en juin le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l’Algérien Abdelmalek Droukdal. Début novembre, la force Barkhane avait également éliminé une dizaine de djihadistes au Mali.

[…]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub