Marches des libertés : 98 policiers et gendarmes blessés, le bilan s'alourdit - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 30 novembre 2020

Marches des libertés : 98 policiers et gendarmes blessés, le bilan s'alourdit

En quelques heures, le bilan a triplé, a annoncé le ministre de l’Intérieur, qui hausse le ton, après cette manifestation le 28 novembre.

Marches des libertés : 98 policiers et gendarmes blessés, le bilan s'alourdit

Par : valeursactuelles.com

Les rassemblements en marge de la Marche des libertés ont de nouveau provoqué un déferlement de violence, samedi 28 novembre dans toute la France. Alors que les autorités avaient dans un premier temps annoncé un bilan de 37 blessés parmi les forces de l’ordre (gendarmes et policiers), le bilan a fortement été revu à la hausse, avec 98 blessés ce dimanche 29 novembre. C’est le ministre de l’intérieur, en personne, qui l’a indiqué dans un tweet, expliquant que le bilan définitif était de 98 blessés parmi les policiers et gendarmes. « Je leur apporte tout mon soutien, les auteurs de ces violences doivent être poursuivis », a martelé le ministre.

Le bilan a été plusieurs fois reconsidéré, puisque samedi juste après les manifestations, il faisait état de 37 membres des forces de l’ordre touchés, puis dimanche 29 novembre au matin, de 62 blessés.

29 gardes à vue

Une vidéo a notamment ému le ministre de l’intérieur, celle d’un policier pris à partie par des hommes violents près de la place de la Bastille, à Paris. Pendant plusieurs secondes l’agent a été roué de coups, avant que ses collègues ne viennent le secourir. Gérald Darmanin a discuté avec plusieurs policiers afin de « s’enquérir de leur santé et leur assurer de [son] soutien ».

En tout, 81 personnes interpellations ont été recensées en marge des manifestations pour cette Marche des libertés. A Paris, il y a eu 29 gardes à vue, et parmi elles, 14 ont donné lieu à des « déferrements » devant la justice, détaille Le Parisien. Trois personnes vont passer en comparution immédiate. Parmi ces 29 gardes à vue, trois concernaient des mineurs […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub