Messes limitées à 30 fidèles : l'Eglise de France passe à l'offensive et saisit le Conseil d'Etat - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 27 novembre 2020

Messes limitées à 30 fidèles : l'Eglise de France passe à l'offensive et saisit le Conseil d'Etat

Contrairement à certaines voix qui se sont élevées ces dernières heures, la Conférence des évêques de France recommande de respecter les règles jusqu’à ce qu’elle ait rencontré le Premier ministre.

Messes limitées à 30 fidèles : l'Eglise de France passe à l'offensive et saisit le Conseil d'Etat

Par : valeursactuelles.com

Le ton montre entre le gouvernement et l’Eglise. Cette dernière a décidé de passer à l’offensive pour faire valoir ses droits et ceux de ses fidèles, rapporte Le Figaro. Dans un communiqué, l’Eglise de France avait jugé la jauge de 30 personnes dans les églises, décidée par le chef de l’Etat, « inacceptable » et « incompréhensible ». Si la Conférence des évêques de France (CEF) espérait une avancée jeudi 26 novembre avec l’allocution de Jean Castex, il n’en a rien été. Dans un communiqué ce vendredi 27 novembre, elle indique son intention de « déposer un référé liberté au Conseil d’État […] Les réactions nombreuses reçues de fidèles, y compris d’autres religions, nous poussent à demander que le droit soit dit », précise la CEF. Elle réitère par ailleurs son constat : « Cette jauge n'est ni compréhensible ni acceptable en l'état. »

En attendant le résultat de cette saisie, la Conférence des évêques a révélé un prochain rendez-vous avec le Premier ministre dimanche 29 novembre. Seront conviés, Mgr Éric de Moulins-Beaufort (son président) Mgr Dominique Blanchet et Mgr Olivier Leborgne (les vice-présidents), ainsi que deux autres évêques et le Secrétaire général de la CEF, le Père Hugues de Woillemont. Elle demande en outre aux fidèles de respecter les consignes sanitaires du gouvernement « dans l’attente de l’aboutissement de ces deux démarches ».

Mgr Aupetit monte au créneau

A Perpignan, l’évêque Norbert Turini a invité ses fidèles au respect des règles tout en conseillant à ses curés de « ne pas s'ériger en ‘comptables’ de leurs assemblées dominicales et donc de ne pas rejeter si tel était le cas, la 31ème personne et les suivantes qui se présenteraient ». Ton, plus dur, précise le Huffington Post, pour Mgr Michel Aupetit, l’archevêque de Paris. Il « invite tous les curés des églises de Paris à célébrer dans le strict respect des distances et des gestes barrière, comme ils l’ont toujours fait. Chacun veillera à limiter le remplissage de son église sans pour autant laisser qui que ce soit à la porte. »

La CEF espère cette fois-ci que le dialogue avec le Premier ministre sera constructif et un « moment de concertation », en tout cas plus que ce qu’il n’a été après l’allocution d’Emmanuel Macron […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub