Montreuil (93) : Armé d'un cutter, il blesse le gardien d'une mosquée et se retranche à l'intérieur - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 9 novembre 2020

Montreuil (93) : Armé d'un cutter, il blesse le gardien d'une mosquée et se retranche à l'intérieur

Un homme armé d'un cutter a agressé le gardien de la mosquée Islah à Montreuil et s'est retranché dans une salle de prière samedi 7 novembre. Au terme d'une négociation avec les forces de l'ordre il s'est rendu sans résistance. Son acte tient à un différend et n'a aucun caractère terroriste, selon Actu 17.

Montreuil (93) : Armé d'un cutter, il blesse le gardien d'une mosquée et se retranche à l'intérieur

Par : Victor Koulakov | fr.sputniknews.com

Un important déploiement de policiers a été provoqué samedi vers 21h30 à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où un homme d'une cinquantaine d'années s'est introduit de force dans la mosquée Islah après avoir agressé un gardien, relate Actu 17.

Plusieurs équipages de police, notamment la Brigade anticriminalité (BAC) ont été dépêchés sur les lieux et trois colonnes d'assaut ont été mises en place pour anticiper n'importe quelle situation.

Après un bref échange avec les policiers l'homme retranché dans une salle de prière a décidé de se rendre. Il avait sur lui un cutter et un tournevis. Interpellé, il a été placé en garde à vue.

Le gardien légèrement blessé a été pris en charge par les sapeurs-pompiers.

Banni de la mosquée pour des prêches clandestins

France Bleu précise qu’il était un fidèle de cette mosquée où il était hébergé contre de petits travaux de manutention. Il a cependant été banni par le recteur parce qu'il réalisait depuis deux semaines des prêches clandestins en dehors des heures d'ouverture. La consigne de ne pas le laisser entrer avait été donnée au gardien.

En situation irrégulière depuis 28 ans

La piste terroriste a été rapidement écartée dans cette affaire.

Selon France Bleu, l'homme est inconnu des services de police pour radicalisme et ses prêches n'avaient pas de caractère islamiste ou djihadiste.

Il est poursuivi pour violences volontaires avec une arme et soustraction de mesure de reconduite à la frontière: en situation irrégulière en France depuis 28 ans il avait déjà reçu l'obligation de quitter le territoire […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub