Prêtre Orthodoxe blessé par balles à Lyon : la garde à vue du suspect levée, il a été hospitalisé - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


dimanche 1 novembre 2020

Prêtre Orthodoxe blessé par balles à Lyon : la garde à vue du suspect levée, il a été hospitalisé

Le suspect a été hospitalisé sous contrainte, sa garde à vue a été levée et il ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire à ce stade.

Prêtre Orthodoxe blessé par balles à Lyon : la garde à vue du suspect levée, il a été hospitalisé

Par : actu17.fr

Un prêtre orthodoxe âgé de 52 ans a été grièvement blessé par balles ce samedi après-midi dans le 7e arrondissement de Lyon. La victime a été touchée par deux tirs de fusil de chasse alors qu’elle était en train de fermer l’église. Cette dernière a été transportée en urgence absolue à l’hôpital Édouard Herriot de Lyon. L’homme est toujours dans un état grave ce dimanche.

Un suspect a été interpellé dans un kebab du 3e arrondissement de la ville dans la soirée, peu après les faits, et a été placé en garde à vue. Il pouvait « correspondre au signalement donné par les premiers témoins », a indiqué le parquet dans un communiqué ce dimanche. L’homme a finalement été hospitalisé d’office.

« Les vérifications se poursuivent sur son éventuelle implication »

« Le médecin ayant examiné l’intéressé a en effet jugé que son état de santé n’était pas compatible avec une mesure de garde à vue et qu’il relevait d’une hospitalisation sous contrainte », a précisé le procureur de la République, Nicolas Jacquet. « En l’état des investigations conduites par les enquêteurs, aucun élément ne permet cependant de l’impliquer dans la commission des faits ». « Les vérifications se poursuivent sur son éventuelle implication », tempère le magistrat.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon et les investigations se poursuivent. Plusieurs pistes sont toujours étudiées, notamment celle d’un contentieux personnel de la victime […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub