Seine-et-Marne (77) : Trois policiers «sérieusement blessés» après avoir été attaqués par une quinzaine de gens du voyage - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


vendredi 27 novembre 2020

Seine-et-Marne (77) : Trois policiers «sérieusement blessés» après avoir été attaqués par une quinzaine de gens du voyage

Au terme d’une course-poursuite, trois policiers ont tenté d’interpeller un chauffard à Courtry, en Seine-et-Marne. C’était sans compter sur l’intervention d’une quinzaine d’occupants d’un camp de gens du voyage à proximité, qui leur ont porté des coups et jeté des projectiles, rapporte Le Parisien. Trois d’entre eux ont finalement pu être arrêtés.

Trois policiers «sérieusement blessés» après avoir été attaqués par une quinzaine de gens du voyage

Par : fr.sputniknews.com

Une interpellation pour un banal excès de vitesse s’est terminée en agression sur trois policiers en Seine-et-Marne, relate Le Parisien. Dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 novembre, les forces de l’ordre ont poursuivi un véhicule qui roulait trop vite à hauteur de la commune du Pin, près de Villeparisis. Le conducteur a refusé de s’arrêter et les a entraînés jusqu’au camp de l’Arange, où il réside avec des gens du voyage sédentarisés.

Selon une source policière, les fonctionnaires ont été pris à partie une première fois alors qu’ils tentaient de faire demi-tour dans une voie sans issue. Une quinzaine de personnes leur ont jeté des projectiles afin de permettre au fuyard de s’en sortir.

Les policiers sont ensuite sortis de leur véhicule pour tout de même procéder à l’interpellation du conducteur. D’après les informations du site Actu 17, c’est lorsqu’ils le ramenaient vers leur voiture qu’ils ont été une seconde fois visés par ces mêmes personnes, qui en sont cette fois venues aux mains.

«Nos trois collègues ont été sérieusement blessés», affirme un commissaire auprès du Parisien, évoquant des coups de pied, des coups de poing et d’autres projectiles vers leur visage.

Il a fallu que des renforts débarquent sur place pour maîtriser la situation. Le conducteur, âgé de 18 ans et en état d’ébriété, a finalement pu être emmené au commissariat.

Deux personnes du camp interpellées

Toujours selon le quotidien francilien, deux autres personnes soupçonnées d’avoir participé aux faits de violence contre les policiers ont été placées en garde à vue mardi 24 novembre. Une descente a également été menée le lendemain dans le camp par les agents du commissariat de Chelles-Villeparisis.

Les trois hommes arrêtés, tous membres de la communauté du voyage, ont été déférés mercredi au tribunal de Meaux et ont fait l’objet d’une comparution immédiate jeudi […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub