Terrorisme islamique : le chancelier autrichien annonce des mesures fortes, dont la création d’un “délit d’islam politique” - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 12 novembre 2020

Terrorisme islamique : le chancelier autrichien annonce des mesures fortes, dont la création d’un “délit d’islam politique”

Mercredi 11 novembre, Sebastian Kurz a notamment indiqué que les djihadistes présents en Autriche feront l’objet d’une détention préventive ou d’une surveillance électronique.

Terrorisme islamique : le chancelier autrichien annonce des mesures fortes, dont la création d’un “délit d’islam politique”

Par : valeursactuelles.com

Certains en France en rêvaient, l’Autriche l’a fait. Quelques jours après l’attaque terroriste meurtrière de Vienne du 2 novembre, le chancelier du pays, Sebastian Kurz, a annoncé plusieurs mesures censées endiguer la diffusion de l’islamisme, explique l’antenne suisse de 20 Minutes.

« Nous créerons une infraction pénale appelée ‘islam politique’ »

D’après le chef du gouvernement, l’Autriche va ainsi instaurer une détention préventive ou une surveillance électronique pour les djihadistes présents sur son territoire. « Tant qu’elles ne sont pas déradicalisées et même si elles ont purgé leur peine, nous créerons la possibilité d’enfermer ces personnes pour protéger la population », a indiqué le chancelier au sortir d’un Conseil des ministres. Et d’ajouter : « Pour celles qui viennent d’être libérées, il y aura une surveillance électronique. C’est une forte ingérence, mais il s’agit à mon avis d’une étape nécessaire pour minimiser la menace qui pèse sur notre population ».

Le gouvernement prévoit aussi de renforcer les outils permettant de déchoir de la nationalité autrichienne les individus condamnés pour terrorisme s’ils disposent du passeport d’un pays tiers. Ces mêmes individus pourront aussi se voir retirer des aides sociales, ou encore le permis de conduire. « Dans la lutte contre l’islam politique, nous créerons une infraction pénale appelée ‘islam politique’ afin de pouvoir agir contre ceux qui ne sont pas eux-mêmes des terroristes, mais qui en créent le terreau », a également écrit le chancelier, sur Twitter.

[…]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub