VIDEO : La députée LREM du Var Valérie Gomez-Bassac provoque un torrent de critiques après une déclaration sur la liberté de la presse - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

jeudi 19 novembre 2020

VIDEO : La députée LREM du Var Valérie Gomez-Bassac provoque un torrent de critiques après une déclaration sur la liberté de la presse

«Il ne faut pas la voir comme une atteinte à la liberté d’informer [mais] comme une protection.» Invitée de Public Sénat, la députée LREM du Var Valérie Gomez-Bassac a abordé le projet de loi sur la sécurité globale qui est actuellement débattue à l'Assemblée nationale. Une déclaration qui a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.

VIDEO : La députée LREM du Var Valérie Gomez-Bassac provoque un torrent de critiques après une déclaration sur la liberté de la presse

Par : fr.sputniknews.com

Invitée de Public Sénat, la députée LREM du Var Valérie Gomez-Bassac s’est prononcée sur la proposition de loi sur la sécurité globale débattue actuellement à l'Assemblée nationale.

«Il ne faut pas la voir comme une atteinte à la liberté d’informer ou à la liberté de la presse, ou au travail des journalistes. Il faut le voir justement comme une protection pour les journalistes aussi, pour ceux qui font vraiment leur boulot, qui font un vrai travail d’investigation, qui donnent de la vraie information», estime-t-elle.

Réactions des internautes

Une déclaration qui a embrasé les réseaux sociaux.

«Qu'est ce que la "vraie" information... Celle du GVT ????», «La "vraie information" = Le Ministère de la Vérité, ou Miniver, est le ministère de la propagande dans le roman 1984 de George Orwell», ont réagi certains internautes.

«Vivement le ministère du vrai en charge de définir l’information vraie!!!», ont renchéri d’autres.

«Quelle honte!»

Des utilisateurs de Twitter souhaitent pour leur part savoir si «les journalistes qui font vraiment leur travail sont ceux qui portent la bonne parole du gouvernement avec des informations qui leur sont communiquées directement par l’Elysée».

«Tu vas voir qu’ils vont nous sortir un ministre de la "vraie information et de la bonne parole"», ironise un […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub