VIDÉO - MEDIA : Delphine Ernotte chassera-t-elle tous les hommes blancs de France TV? - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 20 novembre 2020

VIDÉO - MEDIA : Delphine Ernotte chassera-t-elle tous les hommes blancs de France TV?

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, a annoncé que la «représentation des minorités» serait le «fil rouge de [son] nouveau mandat». Le groupe audiovisuel s’adonne-t-il à la discrimination positive, une pratique interdite par la loi? Analyse.

MEDIA : Delphine Ernotte chassera-t-elle tous les hommes blancs de France TV?

Par : fr.sputniknews.com

«On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que cela change.»

Avec Delphine Ernotte, le ton était donné dès le départ. Dans une interview à Europe 1 en septembre 2015, soit quelques semaines à peine après sa nomination, la présidente de France Télévisions annonçait la couleur.

Depuis cette déclaration d’intention, celle qui vient tout juste d’être élue à la présidence de l’Union européenne de radio-télévision a fait le tri dans les rangs du groupe télévisuel: les animateurs Julien Lepers, Philippe Verdier, Frédéric Taddeï, David Pujadas et Tex ont été évincés sans ménagement du service public. Ce dernier s’en était d’ailleurs plaint ouvertement en août à Nicolas Sarkozy: quatre ans après son départ du groupe, la pilule n’était toujours pas passée.

Pourtant, même une motion de défiance adoptée à 84% des voix en décembre 2017 n’avait pas empêché Delphine Ernotte d’être la première dirigeante de France Télévisions reconduite à son poste, en juillet dernier.

Dans une interview au Monde donnée ce lundi 16 novembre, celle-ci a dessiné les grandes lignes de ce second mandat et pointé du doigt la «distorsion trop grande entre la réalité et sa représentation à la télévision».

«Nos publics revendiquent d’être mieux représentés, en matière de parité, de couleur de peau, de handicap, d’origine géographique et sociale. […] D’après le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), les personnes “perçues comme non blanches” représenteraient environ 25% de la société française, contre 15% à la télévision. On a un énorme rattrapage à faire. Ce sera le fil rouge de mon nouveau mandat», affirme désormais Delphine Ernotte.

Cette exigence de «parité» et de «représentativité» des minorités est-elle le faux-nez d’une forme de discrimination positive, une pratique théoriquement interdite en France? Joint par Sputnik, Sami Biasoni, professeur chargé de cours à l’Essec et auteur du livre Français malgré eux (Éd. L’Artilleur), craint les conséquences de telles politiques: «En voulant lutter contre les inégalités, on crée de […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub