VIDÉO - SONDAGE : 9 FRANÇAIS SUR 10 PENSENT QUE LA MENACE TERRORISTE EST ÉLEVÉE - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 6 novembre 2020

VIDÉO - SONDAGE : 9 FRANÇAIS SUR 10 PENSENT QUE LA MENACE TERRORISTE EST ÉLEVÉE

D’après un sondage publié ce vendredi 6 novembre, plus de neuf Français sur dix estiment que la menace terroriste est actuellement élevée sur le territoire. Un sentiment d'insécurité en nette hausse depuis septembre et les événements récents.

SONDAGE : 9 FRANÇAIS SUR 10 PENSENT QUE LA MENACE TERRORISTE EST ÉLEVÉE

Par : cnews.fr

Selon cette étude, réalisée par l'institut Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio, ce sont les sympathisants du Rassemblement National qui sont les plus inquiets. Ils sont en effet 70 % à penser que la menace terroriste est «très élevée» et 28 % à penser qu'elle est «élevée». Suivent ensuite les sympathisants LR (respectivement 68 % et 31 %) et ceux de LREM (50% et 49 %) :



Ce sentiment que le terrorisme représente une menace a fortement augmenté récemment, à la suite de l'assassinat du professeur Samuel Paty et de l'attentat contre la cathédrale Notre-Dame de Nice. Le niveau est similaire à celui qui avait été relevé après l'attaque de la gare Saint-Charles à Marseille en octobre 2017 ou l'assassinat d'un couple de policiers à Magnanville en juin 2016 :



Toutefois, la majorité des sondés (59 %) estime que leur propre vie quotidienne ne va pas changer dans les prochains mois à cause des récents attentats.

Ils anticipent ainsi une situation légèrement meilleure qu'après les attaques d'octobre 2015 à Paris, où 56 % des sondés seulement pensaient que leur vie quotidienne ne serait pas modifiée. Ce sont les sympathisants du PS (69 %) et de LFI (62 %) qui sont les plus nombreux à penser que les événements auront peu d'impact sur leur quotidien :





Ce sondage a été réalisé du 3 au 5 novembre 2020, sur un échantillon de 2.030 personnes, par questionnaire auto-administré en ligne […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub