Une étude utilisée par l’État identifie où les risques d’attraper le Covid sont les plus élevés - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 17 décembre 2020

Une étude utilisée par l’État identifie où les risques d’attraper le Covid sont les plus élevés

Menée sur 25.000 malades du coronavirus, l’étude de l’épidémiologiste et membre du Conseil scientifique Arnaud Fontanet a été publiée en partie par Europe 1. Elle établit les endroits les plus à risque pour attraper le Covid-19.

Une étude utilisée par l’État identifie où les risques d’attraper le Covid sont les plus élevés

Par : fr.sputniknews.com

Europe 1 s’est procuré en exclusivité le rapport sanitaire d’Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. L’étude doit être publiée en entier cette semaine.

Le foyer, le lieu le plus à risque

Même si les endroits publics semblent être les plus dangereux, le domicile l’est davantage. En effet, selon l’étude, les deux tiers des contaminations du coronavirus sont provoqués via le conjoint ou la conjointe.

Après le domicile viennent les contacts avec la famille élargie, les collègues et enfin les amis. Ceci s’explique par le fait de moins porter le masque avec ses proches.Les repas familiaux et la proximité avec les enfants sont les situations les plus à risque à cet égard.

La date de l’isolement joue également un rôle important. 94% des malades sur les 25.000 interrogés se sont isolés trop tard. Seulement 42% l’ont fait dès les premiers symptômes.

Bars, restaurants, salles de sport

Le rapport pointe également la fréquentation des restaurants, des bars et des salles de sport. Alors qu’une partie de l’étude a été menée lors du confinement, Arnaud Fontanet suppose que «beaucoup de contaminations dans les bars et restaurants sont dues à des événements clandestins».

Se rendre dans les commerces n’augmenterait cependant pas le danger.

Professions à risque

Le rapport cite finalement les métiers les plus touchés, soit les personnels de santé et les commerçants, puis les cadres administratifs, les ouvriers et les chauffeurs.

Les plus épargnés sont les enseignants à l’école et à l’université […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub