VIDEO : Montebourg raconte sa “honte” de François Hollande devant Obama - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 12 décembre 2020

VIDEO : Montebourg raconte sa “honte” de François Hollande devant Obama

Désormais retiré de la vie politique, l’ancien ministre n’a pas mâché ses mots pour qualifier son ancien président et les “technocrates” désormais au pouvoir.

VIDEO : Montebourg raconte sa “honte” de François Hollande devant Obama

Par : valeursactuelles.com

Il est aujourd’hui entrepreneur, bien loin de la politique, mais il a finalement toujours un pied dedans. En témoigne son dernier livre L’engagement, un récit intime et édifiant du pouvoir, où il revient sur ses années en tant que ministre et se paye son ancien président, François Hollande, notamment. Invité de la matinale de Radio-Classique vendredi 11 décembre l’ancien ministre de l’Economie n’a pas été tendre avec lui, invité à réagir sur le plan d’austérité qui nous a, selon lui, « coûté dix années de souffrance et de destruction économique ». Il décrit alors : « Même Obama nous faisait la leçon : ‘qu’est-ce-que vous faites en Europe ?’ Et François Hollande répond : ‘Et bien on voit que vous ne connaissez pas Madame Merkel’. J’ai eu honte », avoue alors Arnaud Montebourg chez Radio-Classique.

Il ajoute : « Mon président, le président de mon pays la France disait : ‘On n’est rien, c’est pas nous, allez voir la patronne’. Il y a un moment où les sentiments patriotiques doivent être plus forts que toute autre considération », tonne Arnaud Montebourg. Un manque de patriotisme aujourd’hui encore incompris alors que les Allemands défendent leur pays et les Italiens aussi. « La France elle fait quoi ? Elle défend l’Europe, elle ne défend pas la France », juge l’ancien ministre, comparant l’Europe à un « supermarché » qui n’est d’ailleurs pas très « favorable » aux Français.

La « technocratie » au pouvoir

Mais Arnaud Montebourg ne s’est pas cantonné à revenir sur le passé. Il a donné son point de vue sur la situation politique actuelle en France, en pointant du doigt un manque de démocratie. « Il faut écouter la société, donc gouverner de façon unilatérale et brutale dans un pays où il n’y a pas de contre-pouvoir… », fustige-t-il, avant de préciser : « Le système politique aujourd’hui est un des moins démocratiques […] il n’y a pas de contrepoids dans le Parlement, le Sénat fait de la résistance et l’a toujours fait mais il n’y a pas d’équilibre dans le système. »

Arnaud Montebourg a déploré que l’on soit « obligé de manifester pour se faire entendre » et que personne ne parvienne à trouver de « compromis ». La faute d’après lui à une organisation qui dessert le gouvernement. « Quand vous êtes ministre, ce n’est pas vous qui décidez toujours. Le cercle invisible de la technocratie qui a pris le pouvoir dans ce pays est absolument incroyable », dénonce celui qui ne sait pas encore s’il pourrait revenir en politique et se présenter en 2022 […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub