VIDÉO - Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


dimanche 6 décembre 2020

VIDÉO - Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale

Une nouvelle journée de manifestations a démarré dans la capitale et dans d'autres villes françaises. La raison de venir battre le pavé? Le controversé projet de loi Sécurité globale. Des tensions sporadiques ont émaillé le rassemblement parisien dès le début, a constaté un correspondant de Sputnik.

VIDÉO - Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale

Par : fr.sputniknews.com

De nombreux citoyens ne restent pas chez eux samedi mais descendent dans la rue pour réclamer «les droits sociaux et la liberté» et ainsi montrer leur opposition à la loi Sécurité globale. Cette nouvelle mobilisation coïncide ce 5 décembre avec une action à l'appel de la CGT qui vise à soutenir les chômeurs et dénoncer la précarité.



Quelque 90 cortèges au total devraient arpenter l'Hexagone cette fois, y compris à Marseille, Rennes ou encore Lille. Les manifestants de Paris se sont rassemblés à 14h près de la Porte des Lilas pour se diriger vers la place de la République.

La foule s'est avancée sous des fumigènes et les pétardes. Les manifestants ont scandé «Tout le monde déteste la police» et chanté la Marseillase.

Des barricades ont été installées sur la voie du cortège et incendiées par la suite, comme on voit sur les images filmées par un correspondant de Sputnik. Des individus cagoulés ont dégradé des vitrines, les forces de l'ordre ont procédé à des tirs de grenades lacrymogènes.

Dans le 20e arrondissement, une vitrine d'une agence immobilière et une agence bancaire de l'avenue Gambetta ont été vandalisées […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub