Aisne : prison avec sursis pour les parents d’élève qui ont passé à tabac un instituteur - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 21 avril 2021

Aisne : prison avec sursis pour les parents d’élève qui ont passé à tabac un instituteur

Trois membres d’une même famille ont été condamnés à 15 mois de prison avec sursis pour avoir frappé un enseignant. Ce dernier avait convoqué les parents d’un élève pour parler de son absentéisme.

Aisne : prison avec sursis pour les parents d’élève qui ont passé à tabac un instituteur

Par : valeursactuelles.com

Prison avec sursis pour le père et deux oncles de l’élève, travaux d’intérêts généraux pour la mère et la grand-mère. Ce sont cinq membres d’une même famille qui ont été condamnés après le passage à tabac d’un enseignant de l’Aisne, survenu fin mars, a rapporté mardi 20 avril Le Parisien.

L’instituteur de maternelle avait convoqué les parents pour leur faire part de son inquiétude quant à l’absentéisme de l’enfant. Selon le quotidien, la situation aurait dégénéré car la mère craignait que son enfant soit placé. Elle est revenue accompagnée de plusieurs membres de sa famille pour récupérer l’enfant, ce que la direction avait accepté mais en demandant une décharge.

Coups de poing et de pied

Selon le quotidien, c’est sur fond « d’incompréhension croissante » que la famille a pénétré dans l’enceinte de l’école et que le père et les deux oncles de l’enfant s’en sont pris à l’enseignant, à coups de poing et de pied. Des violences qui lui ont valu deux jours d’Interruption temporaire de travail.

Le préfet de l’Aisne avait appelé à « la plus grande fermeté face à de tels comportements inadmissibles », alors que les trois hommes risquaient jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende pour violences ayant entraîné une ITT de moins de huit jours, commises en réunion et contre un enseignant.

Les prévenus ont été condamnés à 15 mois de prison avec sursis, tandis que la mère et la grand-mère n’ont été sanctionnées que pour leur intrusion dans l’école […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub