Attaque de Rambouillet: une quatrième personne en garde à vue - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 25 avril 2021

Attaque de Rambouillet: une quatrième personne en garde à vue

Les premières gardes à vue de trois personnes, qui avaient débuté vendredi en fin de journée, sont prolongées.

Attaque de Rambouillet: une quatrième personne en garde à vue

Par : Le Figaro avec AFP

Ce qu'il faut retenir de la journée de samedi

  1. Vendredi en début d'après-midi, une fonctionnaire administrative du commissariat de Rambouillet a été égorgée par un Tunisien entré illégalement en France en 2009 mais régularisé en 2019 ;
  2. Une enquête a été ouverte par le parquet national financier. L'assaillant Jamel G. «n'avait pas été porteur de menaces, on n'avait pas détecté de signes de radicalisation» à son sujet, a déclaré ce samedi le coordinateur national du renseignement, Laurent Nuñez ;
  3. Quatre personnes proches du terroriste islamiste sont en garde à vue ;
  4. Egalement ce samedi, le président de la République a rencontré la famille de la victime, Stéphanie M., 49 ans et mère de deux enfants. «La République vient de perdre l’une de ses héroïnes du quotidien dans un geste barbare et d’une infinie lâcheté», avait pour sa part déclaré le premier ministre Jean Castex vendredi.
  5. EN DIRECT - Attentat terroriste à Rambouillet: une quatrième personne placée en garde à vue | lefigaro.fr

Une quatrième garde à vue était en cours samedi après-midi dans l'enquête sur l'attaque mortelle au couteau d'une fonctionnaire de police au commissariat de Rambouillet (Yvelines) par un Tunisien, inconnu des services de renseignement et de la justice, indique l'AFP qui cite des sources judiciaires. La garde à vue d'un homme, issu de l'entourage de l'assaillant, a débuté à la mi-journée. Le domicile de cette personne a été perquisitionné.

Selon une source proche du dossier, il s'agirait d'un membre de la famille du meurtrier Jamel G. Son logement est situé en Seine-Saint-Denis, a précisé une seconde source proche de l'enquête.

Les premières gardes à vue de trois personnes, qui avaient débuté vendredi en fin de journée, sont prolongées. Il s'agit du père de l'assaillant et de deux personnes qui l'ont hébergé, l'une récemment à Thiais (Val-de-Marne) et l'autre à son arrivée en France en 2009.

Les domiciles du père, situé à Rambouillet, où Jamel G. avait déménagé, et du logeur avaient été perquisitionnés vendredi. D'après la source proche de l'enquête, les deux personnes interrogées avec le père forment un couple qui aurait domicilié l'assaillant «au moins administrativement» dans le Val-de-Marne.

Jamel G. un ressortissant tunisien de 36 ans titulaire d'une carte de séjour, avait mortellement poignardé à la gorge une fonctionnaire de police, Stéphanie M., dans l'entrée du commissariat de Rambouillet vendredi en début d'après-midi […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub