Biden impose à la police aux frontières et de l’immigration de ne plus utiliser les mots “étrangers clandestins” et “assimilation” - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 21 avril 2021

Biden impose à la police aux frontières et de l’immigration de ne plus utiliser les mots “étrangers clandestins” et “assimilation”

Depuis son élection, le président américain n'a pas caché sa position favorable à l'immigration et l'accueil de réfugiés aux Etats-Unis.

Biden impose à la police aux frontières et de l’immigration de ne plus utiliser les mots “étrangers clandestins” et “assimilation”

Par : valeursactuelles.com

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Joe Biden n’a pas manqué de montrer ses désaccords avec la politique menée jusqu’à présent par Donald Trump, notamment en terme d’immigration. Comme le rapporte le média américain Fox5, le nouveau président des Etats-Unis aurait ordonné à la police américaine de l’immigration et des douanes, ainsi qu’à la protection des douanes et des frontières américaines, de ne pas utiliser les mots « étrangers clandestins » ou encore « assimilation » pour évoquer les non-citoyens du pays. Joe Biden avait déjà indiqué que des changements d’emploi de mots surviendraient dans la langue officielle pour s’exprimer au sujet de l’immigration. Comme le souligne le Washington Post, parmi les changements qui devraient survenir, « étranger » deviendra « non-citoyen ou migrant » , « illégal » deviendra « sans-papier » et « assimilation » laissera place à « intégration ».

Soutenir toutes les communautés

Dans un décret officiel portant sur cette thématique, le président avait expliqué : « La politique de mon administration est de protéger la sécurité nationale et frontalière, de relever les défis humanitaires à la frontière sud et de garantir la santé et la sécurité publiques ». Il avait tenu à préciser l’importance de « respecter la procédure » administrative sans pour autant mettre de côté « la dignité et le bien-être de toutes les familles et communautés ». Alors qu’un pic d’arrivées de migrants a récemment été recensé à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, Joe Biden a prévu de rehausser le plafond d’accueil des étrangers sur le sol américain, en élargissant les critères d’éligibilité d’accueil des réfugiés […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub