Déconfinement : Réouverture des écoles, des terrasses, des commerces… Le calendrier se précise - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 22 avril 2021

Déconfinement : Réouverture des écoles, des terrasses, des commerces… Le calendrier se précise

Comme à l’automne, la levée des mesures de restrictions devrait se faire très progressivement...

Déconfinement : Réouverture des écoles, des terrasses, des commerces… Le calendrier se précise

Par : M.A. / 20minutes.fr

L’ESSENTIEL

  1. En dépit d’une décrue encore fragile de l’épidémie, l’exécutif maintient son objectif de lever progressivement les restrictions en mai, en supprimant la limite des 10 km le 3 mai et en rouvrant les terrasses mi-mai.
  2. Le nombre global de malades du Covid-19 hospitalisés a enregistré une légère baisse, avec 30.954 patients recensés et le nombre de malades en réanimation, lui aussi en très légère baisse, est resté au-dessus des 5.900 personnes.
  3. Emmanuel Macron devrait prendre la parole d’ici la première semaine de mai et annoncer lui-même ces modalités de réouverture.

Près de quatre semaines après l’entrée en vigueur des mesures de restrictions pour toute la France, l’exécutif se penche désormais sur le calendrier du déconfinement, en dépit d’une décrue encore fragile de l’épidémie de coronavirus.

Retour à l’école, réouverture des terrasses, des lieux culturels et des commerces non-essentiels, fin de la limitation de déplacements… 20 Minutes fait le point sur les principales dates du calendrier de déconfinement.

Le 26 avril

Emmanuel Macron l’avait promis le 31 mars dernier, lors de sa prise de parole, les crèches, les écoles maternelles et élémentaires rouvriront bien le lundi 26 avril, après deux semaines de vacances. Une information confirmée par Olivier Véran, le ministre de la Santé, dans une interview accordée au Télégramme, mardi : « À ce jour, le calendrier est le suivant : le 26 avril, la réouverture des écoles en présentiel. »

Pour éviter une reprise épidémique, le gouvernement veut déployer un million de tests salivaires dans les établissements scolaires dès la rentrée, a indiqué mercredi une source au sein de l’exécutif selon des informations de BFMTV et France Inter. De même source, le protocole sanitaire restera identique à la rentrée des vacances de printemps, avec la fermeture d’une classe dès le premier cas de Covid constaté. Le Premier ministre Jean Castex, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer et le ministre de la Santé Olivier Véran tiendront une conférence de presse, ce jeudi à 18 heures, pour préciser le protocole sanitaire mis en place.

Le 3 mai

Pour les collégiens et les lycéens, les cours reprendront également le 26 avril, mais à distance. Il leur faudra attendre une semaine supplémentaire, jusqu’au lundi 3 mai, pour retrouver le chemin de l’école en présentiel, mais probablement par demi-groupes.

Le 3 mai (le 2 mai à minuit pour être précis) signera aussi la fin de la limitation des déplacements à 10 kilomètres du domicile, a confirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, ce mercredi à l’issue du Conseil des ministres et d’un Conseil de défense sanitaire : « Le 3 mai est prévu que les restrictions de déplacements et l’attestation ainsi que l’interdiction des déplacements interrégionaux soient levés. »

A partir de cette date, vous pourrez donc vous déplacer à plus de 10 kilomètres de chez vous, même dans les autres régions, le tout, sans attestation. En revanche, le couvre-feu devrait rester en vigueur : « La fin ou l’allégement du couvre-feu ne fait pas partie des mesures pour lesquelles le Président a dit qu’elles seraient mises en place pour quatre semaines et qu’elles s’achevaient au 3 mai. Donc ça ne fait pas partie de ce calendrier », a ajouté Gabriel Attal.

La mi-mai

Lors de son allocution, le 31 mars, Emmanuel Macron avait évoqué une réouverture à partir de la mi-mai des terrasses de cafés-restaurants et de certains lieux de culture, un objectif qu’il a réaffirmé ensuite devant des maires et qu’ont confirmé des membres du gouvernement.

Des concertations ont lieu actuellement aux ministères de la Culture et de l’Economie avec les professionnels pour fixer une jauge maximum dans les lieux de culture et les commerces qui pourront rouvrir. Ces jauges pourraient varier en fonction des territoires, avec un seuil plancher à 35 %, en fonction du niveau de circulation du virus.

Si aucune date n’a été avancée, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que le gouvernement envisageait ces réouvertures pour le week-end de l’Ascension (du 13 au 16 mai) ou juste après

Ce qu’on ignore encore

Plusieurs points restent sans réponses. Si le couvre-feu doit se poursuivre pendant plusieurs semaines, ses horaires pourraient être décalées. Les plus prudents au gouvernement voudraient retarder d’une heure au maximum en métropole, à 20 heures, tandis que les partisans de la réouverture plaident pour 23 heures. Dans des cas similaires, le chef de l’Etat a souvent opté pour un compromis à mi-chemin.

Quant aux restaurants, aux cinémas, aux salles de sport, aux boîtes de nuit ou aux festivals, aucun calendrier n’a encore été évoqué pour le moment. Le président de la République devrait reprendre lui-même la parole pour annoncer l’ensemble des modalités de la réouverture, vraisemblablement d’ici la première semaine de mai […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub