Derrière la reconquête promise par Macron, la triste réalité de la Goutte d’Or à Paris - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 22 avril 2021

Derrière la reconquête promise par Macron, la triste réalité de la Goutte d’Or à Paris

Le président de la République affirme que le gouvernement est en pleine "reconquête républicaine" dans le quartier de la Goutte d'Or. La réalité est beaucoup moins flagrante, dans un nord-est parisien gangrené par le trafic de stupéfiants et la délinquance. Reportage.

Derrière la reconquête promise par Macron, la triste réalité de la Goutte d’Or à Paris

Par : Sébastien Lignier / valeursactuelles.com

« Personnellement, je ne rentre jamais seule le soir ». Pauline est arrivée à Paris il y a deux ans. Ayant grandi à Challant, petite ville de Loire-Atlantique située à moins d’une heure de Nantes, l’étudiante de 21 ans a dû rejoindre la capitale pour continuer ses études. Elle vit dans un petit studio à proximité de la zone dite de Château Rouge et se montre très critique envers l’état du quartier de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement. Elle décrit les regards très insistants des bandes de jeunes à la sortie du métro et les ventes à la sauvette de tabac près de la Gare du Nord.

Selon une étude de l’institut Paris-Région, 53 % des Parisiens expriment un fort sentiment d’insécurité. Un chiffre en hausse de 7 % depuis 2017. A la Goutte d’Or, ce ressentiment se manifeste surtout dans le nord du quartier, à la frontière avec la Seine-Saint-Denis. On y trouve notamment l’un des repaires favoris des consommateurs de drogue, la « Colline du crack ». Pourtant démantelé fin 2019, selon la mairie de Paris, le territoire est encore aujourd’hui l’un des terrains de jeu préféré des toxicomanes. Le weekend dernier, une vidéo montrant une femme se faisant violemment pousser dans les escaliers à la sortie du métro de la porte de la Chapelle avait suscité de vives réactions parmi la classe politique. La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa avait notamment partagé la vidéo de l’agression sur son compte Twitter. Selon des sources policières, la victime était en réalité une consommatrice de stupéfiants qui réclamait sa dose. « Ça résume parfaitement la situation dans le quartier », souffle Aurélien Legrand, délégué départemental du Rassemblement national à Paris.

« Il devrait faire comme Hollande et se balader le soir en scooter pour aller constater la réalité de la situation. »

Un portrait bien moins flatteur que celui dessiné par le président de la République cette semaine. Dans un entretien au Figaro ce lundi, Emmanuel Macron louait sa stratégie en matière de sécurité et de lutte contre le trafic de stupéfiants, une « reconquête républicaine des quartiers » censée reprendre en main 62 quartiers à travers la France. Parmi les zones citées – « invivables pour nos concitoyens les plus modestes » – le Président a mis en avant la Goutte d’Or. Selon […] / [La suite est réservée aux abonnés.]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub