Gilles-William Goldnadel: «Pourquoi les Européens se laissent humilier»

TRIBUNE - L’Europe et la France ont pris l’habitude d’essuyer des insultes sans réagir, déplore l’avocat et essayiste. C’est le symptôme d’une honte de soi et d’un sentiment de culpabilité entretenus dans les sociétés occidentales, argumente-t-il.

Gilles-William Goldnadel: «Pourquoi les Européens se laissent humilier»

Par : Gilles William Goldnadel

Gilles-William Goldnadel est l’auteur notamment de Névroses médiatiques. Ou comment le monde est devenu une foule déchaînée (2018, Plon).

Depuis des années, au fil d’articles et d’essais, je martèle l’idée que la société occidentale est psychologiquement malade, au sens clinique du terme. Je soutiens qu’elle souffre d’une maladie mentale honteuse que des prétendus intellectuels ou que des militants déterminés lui ont inoculée.

En substance, l’homme blanc occidental devrait avoir honte non seulement de ce qu’il a fait, mais de ce qu’il est. Il s’agit à présent d’une véritable folie, permanente et obsessionnelle. Le combat culturel et intellectuel que je mène dans le cadre de cette description de l’inconscient collectif européen malade vise désespérément à contribuer à l’apaiser, ne serait-ce que par la prise de conscience du diagnostic que je pose.

Ces derniers mois, sur FigaroVox, j’ai observé dans l’actualité les symptômes d’une névrose qui affecte la peau et le sexe. Telle semaine, c’est […] / [La suite est réservée aux abonnés.]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

L’inflation atteint 6,1 % en juillet en France, un record depuis 1985

Johanna Clermont : qui est le nouveau visage de la chasse en France?

[VIDEO] - Saint-Denis : une violente rixe oppose des Egyptiens et des Algériens