Immigration en France : Une nouvelle réforme annoncée - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 22 avril 2021

Immigration en France : Une nouvelle réforme annoncée

La gestion des demandes de titres de séjour en Ile-de-France connaitra une nouvelle réforme, qui entrera en vigueur dès le 1er mai. Selon les éléments transmis, ce mercredi 21 avril, à l’issue du Conseil des ministres, le préfet de police de Paris aura désormais une compétence sur l’immigration sur l’ensemble de la région. Le préfet délégué à l’immigration aura pour mission de coordonner la gestion des flux migratoires.

Immigration en France : Une nouvelle réforme annoncée

Par : A.O. / observalgerie.com

Le préfet délégué sera sous l’autorité du préfet de police de Paris, Didier Lallement. Il aura pour mission de coordonner la gestion des flux migratoires en Ile-de-France. Cette création faisait partie des propositions souhaitées par le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin dans le cadre de la « réforme entamée en matière de lutte contre l’immigration irrégulière ».

Cette réforme signe la disparition de la direction générale de la police qui partage son activité entre, d’une part la délivrance des cartes d’identité, passeports, permis de conduire, cartes grises, et d’autre part l’administration des étrangers (demandes d’asile, titres de séjour, accès à la nationalité, lutte contre l’immigration irrégulière…).

A noter que la région Ile-de-France concentre, selon la préfecture de police de Paris, “50% des demandes d’asile nationales, 40% de l’activité nationale de primo-délivrance de titres de séjour, 30% de l’activité nationale de lutte contre l’immigration irrégulière”. La préfecture traite 100.000 titres de séjour par an et 50.000 usagers s’y rendent par mois.

Cette concentration s’explique par la situation géographique de la région et son attractivité. En 2020, année particulière en raison de la pandémie, sur près de 81.000 demandes d’asile déposées en France, 38.000 l’ont été en Ile-de-France.

Sujet sensible

Concrètement, cette reforme tend à créer une coordination, avec un cadre commun pour tous les départements de la région. Concernant la lutte contre l’immigration irrégulière, « le sujet le plus sensible », il sera mis l’accent sur le passage en centre de rétention, avant une reconduction à la frontière, pour lequel jusqu’en 2017, il y avait « une absence totale d’équité entre les départements » sur l’accès à ces centres.

Pour y mettre fin, la direction générale de la police de la PP a créé, à titre expérimental, une cellule dédiée pour donner un cadre juridique constant en IDF, qui est donc amenée à perdurer avec la délégation à l’immigration […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub