Impôts : avec le télétravail, voici ce qui change pour votre déclaration de revenus - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 22 avril 2021

Impôts : avec le télétravail, voici ce qui change pour votre déclaration de revenus

Prenant en compte l'augmentation massive du télétravail en 2020, l'administration fiscale permet une exonération d'impôts sur les frais professionnels pouvant atteindre 550 euros.

Impôts : avec le télétravail, voici ce qui change pour votre déclaration de revenus

Par : Rédaction Actu.fr

Depuis le 8 avril 2021, 38,5 millions de contribuables français doivent remplir leur déclaration sur le revenu.

S’ils ont jusqu’au 8 juin pour les derniers départements pour le faire, un nouvel élément est à prendre en compte cette année. Les exonérations de certains frais professionnels liés au télétravail.

Plafond de 550 euros

Avec l’arrivée de l’épidémie de covid-19, le recours au télétravail a été massif durant l’année 2020 pour tenter de limiter la propagation du virus.
Mais cela a engendré des coûts supplémentaires pour le travailleur forcé de rester chez lui.

Pour prendre en compte cette nouvelle réalité, le ministère de l’Economie a mis en place des mesures spécifiques pour obtenir des exonérations d’impôts. Celles-ci ne peuvent pas dépasser 550 euros par un an et une limite de « 2,5€ par jour de télétravail à domicile » explique le ministère.

L’achat d’une imprimante, d’un ordinateur peut ainsi être pris en compte. L’abonnement internet, la facture d’électricité ou le chauffage peuvent aussi être comptabilisés mais au prorata. Concrètement, il faudra que les salariés prouvent que ces dépenses sont « liés à leur activité professionnelle en télétravail » précise le service public.

Les frais de restauration ne sont pas concernés

Autre règle à garder en tête, « les frais courants généralement nécessités par l’exercice de la profession comme les frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail et les frais de restauration, ne sont pas concernés par cette exonération » détaille le service public.

C’est l’employeur qui devra transmettre ces informations à l’administration fiscale. S’il a réellement versé une aide aux salariés pour le télétravail, cet argent sera exonéré d’impôt sur le revenu.

Cette aide peut prendre différentes formes, que ce soit une ou plusieurs primes, des allocations forfaitaires ou des indemnités. Dans tous les cas, les salariés pourront vérifier la somme sur leur bulletin de salaire ou sur l’attestation fiscale annuelle délivrée par son employeur lors de la déclaration de ses revenus de 2020.

Les salariés peuvent aussi choisir l’option de déduction en frais réels lors de leur déclaration, les frais de télétravail rentrant dans cette catégorie. Mais vous ne bénéficierez alors pas de la réduction de 10% sur les salaires qu’accordent d’emblée l’administration fiscale. Reste à sortir sa calculette pour savoir ce qui est le plus avantageux […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub