Vaccination : la propagande niaise marche mal - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

mardi 27 avril 2021

Vaccination : la propagande niaise marche mal

Voilà, tout se déroule comme prévu, c’est-à-dire mal : alors qu’en début d’année, le gouvernement peinait comme un charlot à trouver des doses de vaccin, qu’il devait les payer fort cher et dans l’urgence après avoir peigné la girafe pendant des mois durant, le voilà qui peine à présent comme un charlot à les écouler.

Vaccination : la propagande niaise marche mal

Par : H16 / dreuz.info

Heureusement, le gouvernement a plus d’un tour dans son tonneau des Danaïdes sac pour régler rapidement le petit souci avec le brio qu’on lui connaît, ce qui ne manque pas de déclencher une hilarité modérée chez le contribuable qui paye pour ce spectacle.

C’est ainsi qu’une partie du spectacle se déroulera… à Disneyland, avec l’ouverture d’un vaccinodrome au sein du centre de conventions qui accueille d’habitude des événements professionnels.

Si l’on peut saluer l’utilisation judicieuse par le gouvernement des moyens disponibles, on ne peut s’empêcher de trouver l’emplacement un peu particulier, le mélange « rêves d’enfants » et « picouses à gogo » laissant symboliquement songeur.

Le Monsieur Loyal du spectacle (nom d’autant plus drôle qu’il est fort mal porté par Olivier Véran) nous gratifie par exemple de discours ciselés permettant de faire une retape un peu grasse composée à 10% de statistiques, à 40% de mouvements de mentons et 50% d’émotion pure avec laquelle on peut – par le truchement pratique des ondes radios – manipuler le bulbe cervical de la ménagère de moins de 50 ans.

Pour le minustre de la Santé, pas de doute : il faut absolument aller se faire vacciner tant cette distribution de picouses est une bénédiction et, surtout, que les vaccins ne comportent qu’un risque infime de provoquer des effets désagréables. Pour […] Reproduction autorisée avec la mention suivante : © H16. Publié avec l’aimable autorisation de l’auteur (son site)   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub