VIDEO - Assa Traoré : “Cinq des frères d’Adama sont passés par la case prison, on a fait presque toutes les prisons d’Île-de-France”

Une nouvelle fois mise en examen, la militante a rassemblé ses troupes devant le tribunal où elle comparait ce lundi, pour dénoncer un “acharnement” judiciaire.

Assa Traoré : “Cinq des frères d’Adama sont passés par la case prison, on a fait presque toutes les prisons d’Île-de-France”

Par : valeursactuelles.com

Déjà condamnée à verser 4 000 euros aux gendarmes qu’elle accuse ouvertement d’avoir « tué » son frère, Assa Traoré a appris, jeudi 8 avril, qu’elle était mise en examen, sans préciser la raison. Elle comparaissait ce lundi 12 avril devant le tribunal judiciaire de Paris. Pour l’occasion, elle a rassemblé ses troupes sur le parvis, en milieu de matinée, pour dénoncer une nouvelle fois un « acharnement » judiciaire contre sa famille, comme le montre l’extrait vidéo relayé par notre journaliste.

« On a mis tous mes petits frères en prison »

« Le combat continue. Ça fait cinq ans qu’on est là, l’acharnement contre la famille est là, de plus en plus grand », a déploré Assa Traoré devant ses fidèles. « On a mis tous mes petits frères en prison. Il faut savoir que cinq des frères d’Adama Traoré sont passés par la case prison. On a fait toutes les prisons d’Île-de-France », avance ensuite la militante, estimant sans doute qu’il s’agissait là d’un argument pertinent. « Quand on a vu que la pression ne marchait pas avec frères d’Adama Traoré, on s’est mis à attaquer la sœur d’Adama Traoré », a-t-elle aussi lâché, avant de comparer le sort de son frère à celui… de George Floyd.

Selon nos informations, les cinq frères auxquels fait référence Assa Traoré sont : Bagui, Yacouba, Youssouf, Serene et Samba. Pour rappel, Samba Traoré avait été condamné en 2018 à quatre ans de prison, dont 30 mois ferme. Une sanction évidemment dénoncée par son clan. Le sixième frère n’était autre qu’Adama, qui avait lui aussi été emprisonné.

Avant cela, Assa Traoré s’était plainte d’être « mise en examen pour la deuxième fois ». « Il ne faut pas laisser passer ça, [sinon] ce sera une ouverture pour tout le monde. Chaque personne présente ici, chaque personne qui va dénoncer une personne ou une situation, on va la mettre en examen », a jugé la militante en suppliant ses troupes de « ne pas se laisser intimider » et de « ne pas se laisser faire » […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du dimanche 29 mai 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du samedi 04 juin 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du mardi 31 mai 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du lundi 30 mai 2022 sur 01topinfo.fr