VIDÉO - Fermeture des frontières : Eric Zemmour étrille le “deux poids, deux mesures” du Conseil d’Etat - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 15 avril 2021

VIDÉO - Fermeture des frontières : Eric Zemmour étrille le “deux poids, deux mesures” du Conseil d’Etat

Le chroniqueur a critiqué le Conseil d’Etat qui préférerait “restreindre les libertés des Français“ aux profits de celles des “étrangers”, selon lui.

Fermeture des frontières : Eric Zemmour étrille le “deux poids, deux mesures” du Conseil d’Etat

Par : valeursactuelles.com

« Ceux qui ont fermé leurs frontières sont ceux qui ont eu le moins de morts ». Le constat d’Eric Zemmour est clair. Pour lui, la fermeture des frontières a évidemment un lien avec le nombre de morts de la Covid-19. Mais ce qu’a surtout relevé le chroniqueur star de Face à l’info sur CNews mercredi 14 avril, c’est le « deux poids, deux mesures » du Conseil d’Etat. « Il avalise toutes les mesures de restriction des libertés des Français mais, pour les étrangers, il est sourcilleux comme une chaisière », a-t-il asséné.

Regroupement familial, mariages binationaux…

Eric Zemmour a donné deux exemples dans l’émission Face à l’info animée par Christine Kelly. « Quand le gouvernement a voulu suspendre le regroupement familial, en prenant prétexte de l’épidémie », le Conseil d’Etat a estimé que cette mesure n’était « pas possible et absolument disproportionnée ». Il en a fait de même avec les « mariages binationaux », entre un ressortissant français et un étranger – ces « gens qui ont l’habitude d’aller chercher leur femme ou mari dans le pays de leurs parents », a décrit Eric Zemmour. Pour rappel, dans une décision rendue vendredi 9 avril, le Conseil d’Etat a ordonné au gouvernement de modifier les règles pour les couples binationaux en instance de mariage. Saisi par un collectif de mariages mixtes franco-étrangers, le Conseil d’Etat a ainsi demandé aux « autorités consulaires de procéder systématiquement à l’enregistrement et l’instruction des demandes de visa ».

Pour Eric Zemmour, « c’est ça le Conseil d’Etat » : « quand c’est pour les étrangers, on ne peut pas restreindre les libertés, quand c’est pour les Français, il n’y a aucun problème, on peut restreindre toutes les libertés qu’on veut. » Depuis le 2 avril, le pays entier a été reconfiné afin de faire face à la recrudescence du nombre de cas de Covid-19. Dix-neuf départements étaient déjà sous cloche depuis fin mars. C’était notamment le cas de l’Ile-de-France ou encore des Alpes-Maritimes […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub