VIDÉO - MACRON : ON VA ESSAYER DE «DÉCALER» LE COUVRE-FEU CAR «19H C'EST TRÈS TÔT» - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 26 avril 2021

VIDÉO - MACRON : ON VA ESSAYER DE «DÉCALER» LE COUVRE-FEU CAR «19H C'EST TRÈS TÔT»

En visite dans une école de Melun (Seine-et-Marne), à l'occasion de la rentrée des classes en présentiel pour les maternelles et les primaires, Emmanuel Macron a évoqué un assouplissement à venir du couvre-feu.

 . .  TITRE  ARTICLE . .

Par : cnews.fr

Se prêtant au jeu des questions-réponses avec les enfants de CM2 de l'école Paul Cézanne, le président a en effet tenté de rassurer une fillette qui jugeait «un peu énervant» le couvre-feu, en place depuis le mois de décembre sur tout le territoire. Le gouvernement va «essayer de le décaler un peu car 19h c'est très tôt», a-t-il ainsi répondu. Un «décalage» qui pourrait intervenir début mai.

En effet, Emmanuel Macron a expliqué aux enfants présents que «les règles très dures» seront en vigueur «jusque début mai». Une échéance également choisie pour «progressivement rouvrir» les lieux fermés, à l'instar des restaurants et des établissements culturels, comme annoncé par Jean Castex lors de son discours de jeudi dernier.




«Avec le temps qui est plus chaud, le fait qu'on vaccine de plus en plus de gens et qu'on a diminué le nombre de cas avec les efforts des dernières semaines, on devrait progressivement tout doucement rouvrir les choses à partir du début du mois de mai», a assuré le président, accompagné du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

L'IMPORTANCE DE ROUVRIR LES ÉCOLES

Avant cela, Emmanuel Macron est revenu avec les enfant sur la réouverture des écoles ce lundi, en leur demandant qu'ils étaient «contents de rentrer physiquement ?». Ce à quoi les élèves ont majoritairement répondu «oui», même si l'un d'entre eux a reconnu préférer travailler à la maison avec «l'aide de Google et de (sa) soeur».

Avant sa visite, le président avait réaffirmé l'importance de rouvrir les écoles, afin de «lutter contre les inégalités sociales et de destin». Un retour qui doit se faire dans le respect d'un «protocole strict», et en gardant toujours en tête l'importance des gestes barrières […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub