VIDÉO : Son locataire ne paie pas depuis trois ans, une propriétaire doit vivre dans un camping-car - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 15 avril 2021

VIDÉO : Son locataire ne paie pas depuis trois ans, une propriétaire doit vivre dans un camping-car

Le bail du locataire s’est terminé le 1er février, mais il ne veut pas partir tant que son expulsion n’a pas été prononcée.

Son locataire ne paie pas depuis trois ans, une propriétaire doit vivre dans un camping-car

Par : valeursactuelles.com

C’est une nouvelle affaire de squat que nous raconte Le Figaro qui pourrait donner des sueurs froides à tout propriétaire. À Coursan, dans l’Aude, une femme est obligée de vivre dans son camping-car alors que son locataire refuse de lui payer ses loyers. L’homme vit dans sa maison depuis 2012, date à laquelle le premier contrat de bail a été signé. Tout a été compliqué dès le départ entre les deux parties, car dès 2014, la propriétaire, Solange Freu, se plaint de loyers non payés. Mais elle finit toujours par récupérer son dû. Sauf qu’à partir de 2017, l’homme ne veut plus du tout payer.

Pire, devant une caméra du Figaro, Solange Freu raconte qu’il l’assigne en justice pour « logement insalubre ». Une hérésie pour la propriétaire. En mars 2019, la justice ne prononce toujours pas l’expulsion du locataire, mais le condamne à payer l’arriéré de loyer et condamne aussi Solange Freu à réaliser des travaux avec une astreinte de 50 euros par jour de retard. Cependant, d’une part, il ne paye pas, et d’autre part, il refuse d’ouvrir la porte aux artisans qui doivent réaliser ces travaux. « C’est révoltant », se remémore-t-elle. Dans un courrier daté de 2019, l’agence immobilière avoue ne pas comprendre la réaction du locataire. En guise de bonne foi, Solange Freu montre des attestations de mise aux normes du réseau électrique datant de 2019, mais rien n’y fait.

31 000 euros d’arriérés

Tout aurait pu s’arranger au 1er février 2021 avec la fin du bail de location. Mais encore une fois, malgré les efforts de Solange Freu – qui dénonce le bail en juin 2020 afin qu’il puisse s’organiser – le locataire signifie à l’huissier le 1er février qu’il refuse de partir et qu’il ne le fera que sur décision de justice. À ce jour, aucune décision n’a encore été prise, raison pour laquelle Solange Freu a décidé de quitter son logement et s’installer en face de sa maison dans son camping-car, dit-elle, pour « qu’on comprenne l’absurdité de la situation ».

« Je n’aurais jamais cru qu’un jour je vivrais en face de ma maison, que je camperais en face de ma maison. Je ne peux pas croire ce qui m’arrive parfois », raconte-t-elle hébétée. Aujourd’hui, l’homme lui doit quasiment 31 000 euros, somme qu’elle ne reverra sans doute jamais. Un procès est prévu le 3 mai prochain, mais elle ne compte plus dessus et dénonce le fait que son locataire « abuse du système ». D’abord « anéantie », elle dit toujours avoir l’envie de se battre […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub