“Votre antiracisme, une escroquerie qui sert à salir” : la Licra s’offusque d’un tweet de Rokhaya Diallo - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 16 avril 2021

“Votre antiracisme, une escroquerie qui sert à salir” : la Licra s’offusque d’un tweet de Rokhaya Diallo

La militante racialiste s’en est prise à Rachel Khan qui était invitée de Pascal Praud sur CNews en mettant en avant une photo de Banania.

“Votre antiracisme, une escroquerie qui sert à salir” : la Licra s’offusque d’un tweet de Rokhaya Diallo

Par : valeursactuelles.com

Nouvelle sortie polémique de Rokhaya Diallo. Jeudi 15 avril au matin, la militante racialiste a répondu au tweet d’un internaute qui s’offusquait du traitement adressé par Pascal Praud à la comédienne eu auteure Rachel Khan. Sur CNews, Pascal Praud s’était adressé à la comédienne en la décrivant comme « intelligente, bienveillante » et disait ne pas comprendre « pourquoi les autres étaient malveillants, jaloux et violents ». Dans son tweet, l’internaute fait un raccourci : « Traduction, vous n’êtes pas comme Rokhaya Diallo ou Feïza Ben Mohamed, et ça j’adore ».

À la vue de ce tweet, la militante racialiste avait répondu clairement : « Tant qu’on les caresse dans le sens du poil et qu’on chante les louanges de la France, ils nous adorent », le tout accompagné d’une photo de Banania souriant. Un message qui a provoqué une levée de boucliers, à commencer par la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) qui a rétorqué sèchement à la militante : « Ce tweet est immonde et montre que votre prétendu antiracisme est une escroquerie qui sert à salir. Je suis fier de compter Rachel Khan dans mon équipe à la Licra », écrit Mario Stasi son président. Avant d’ajouter : « Ce Banania jeté à la figure de Rachel, c’est la banane jetée à la face de Christine Taubira. »

Échanges tendus

Cependant, l’échange s’est poursuivi dans l’après-midi, ce jeudi 15 avril, quand Rokhaya Diallo a qualifié la Licra de « royaume de l’hypocrisie ». Elle s’est posée en victime en estimant que « le racisme s’exprimait toute l’année » et qu’elle était finalement « le problème » quand elle parlait de Pascal Praud. La Licra lui a justement rappelé que lorsque des propos illicites étaient tenus, elle « allait en justice ». Elle précise en outre qu’il s’agit « d’un travail de terrain qui nous conduit régulièrement face à Éric Zemmour dans les prétoires notamment. » D’ailleurs, face aux propos du journaliste sur Pétain et la Shoah, Rokhaya Diallo n’avait rien trouvé à redire, déplore la Licra. « Ce tweet aura du mal à cacher votre Banania », termine la ligue antiraciste.

Son tweet a dans tous les cas suscité une vague d’indignations, l’écrivain Raphael Enthoven tweetant : « Piquée au vif, jalouse comme une vieille diva, violente comme une enfant dépossédée, Rokhaya Diallo vient, publiquement, de s’autodétruire en basculant aux dépens de #RachelKhan dans le gros racisme colonial qui pue. » Même son de cloche pour l’essayiste Lydia Guirous, qui parle d’un tweet « abject, comme tous les racialistes. » Jean Messiha l’invite « effectivement à caresser les Français dans le sens du poil et chanter les louanges de la France » du moment où elle vit dans le pays. « Si vous voulez faire le […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub