“Vous êtes le bon arabe de l’extrême droite” : l’urgentiste Mathias Wargon dénigre l’“ordure” Jean Messiha - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 27 avril 2021

“Vous êtes le bon arabe de l’extrême droite” : l’urgentiste Mathias Wargon dénigre l’“ordure” Jean Messiha

Sur la toile, le médecin urgentiste a enchaîné les insultes et critiques à l’égard du médiatique économiste.

“Vous êtes le bon arabe de l’extrême droite” : l’urgentiste Mathias Wargon dénigre l’“ordure” Jean Messiha

Par : valeursactuelles.com

Lundi 26 avril dans la soirée, de vifs échanges ont eu lieu sur la toile entre l’économiste et haut-fonctionnaire Jean Messiha, et le médecin urgentiste Mathias Wargon. Les joutes verbales ont commencé avec le post sur Twitter du médecin qui a indiqué : « Il y a les bons arabes et il y a les mauvais arabes. » Un message rapidement supprimé, mais que Jean Messiha a eu le temps de capturer pour y répondre : « Mathias Wargon, mari d’Emmanuelle Wargon, ministre de Macron (au Logement ndlr.) et promotrice de la mixité dit à mon sujet : ‘Il y a les bons et les mauvais arabes’. Le racisme décomplexé des ‘humanistes’. Racailles de ‘la haute’ mais racailles quand même », avant de relever que le médecin avait supprimé son message : « Ce courageux de Mathias Wargon a supprimé son tweet qui a démasqué son racisme abject. Trop tard, le voilà. »

« Mes amis ne sont pas des ordures »

Un message auquel Mathias Wargon a répondu, expliquant : « Allez Jean Messiha, ne vous faites pas plus con que vous ne l’êtes. On va virer à l’exploit. Vous savez très bien que je commentais un autre tweet. Et effectivement, vous êtes le bon arabe de l’extrême droite. Riche, énarque et chrétien. Et pas maghrébin », avant d’ajouter : « Je me demande si les soutiens de Jean Messiha sont aussi Français qu’ils le prétendent. » Visé par les insultes de celui qui partage la vie de la ministre du Logement, Jean Messiha a répliqué : « Répondez à ce farfadet s’il vous plaît, je n’en peux plus de ces racistes », avant d’interpeller son interlocuteur : « Vous paniquez cher ami. Et vous vous enfoncez encore. » Déterminé à s’en prendre à l’économiste, Mathias Wargon a poursuivi l’échange, postant cette fois-ci : « Cher ami ? Non mais ça va pas ! Mes amis ne sont pas des ordures qui chaque soir défèquent leurs idées pourries dans les médias. Vous avez honte de ce que vous êtes. Pas de ma faute. » […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub