Wauquiez écrit à Macron pour empêcher l'ouverture d'une école musulmane à Albertville - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 12 avril 2021

Wauquiez écrit à Macron pour empêcher l'ouverture d'une école musulmane à Albertville

Dans une lettre diffusée dans Le Dauphiné, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes précise que le maire de la commune fait l'objet de pressions de la part de l'organisation islamiste Millî Görüs.

Wauquiez écrit à Macron pour empêcher l'ouverture d'une école musulmane à Albertville

Par : Wally Bordas / lefigaro.fr

Laurent Wauquiez sonne l'alerte. Dans une lettre envoyée au président de la République Emmanuel Macron et diffusée dans Le Dauphiné , le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes enjoint les autorités à «empêcher l'installation» d'une école musulmane dans la commune d'Albertville, en Savoie. Il explique que l'édile a été contraint vendredi 9 avril par le tribunal administratif de Grenoble d'autoriser la construction de cette école privée, prévue pour 400 élèves. «L'école serait un établissement hors contrat, dont l'orientation consistera très clairement à promouvoir des valeurs qui ne sont pas celles aujourd'hui de la République», écrit Laurent Wauquiez.

Dans sa missive, l'ancien ministre précise que Frédéric Burnier-Framboret, le maire d'Albertville, «fait l'objet de fortes pressions de la part de l'organisation islamiste Millî Görüs dont les liens avec la Turquie sont connus - pour octroyer un permis de construire sur un projet d'école» qui rappelle par ailleurs les liens entre cette association et la Turquie. «Votre ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a lui-même désigné Millî Görüs comme étant des 'ennemis de la République'», poursuit-il, avant d'évoquer le projet de loi sur le séparatisme.

Cette association était déjà au cœur d'une polémique à Strasbourg il y a quelques semaines, lorsque la mairie de la ville avait voté le principe d'une subvention pour la construction d'une mosquée. Le ministre de l'Intérieur avait alors reproché à la maire écologiste de la ville de financer une «ingérence étrangère».

«J'en appelle à vous pour que nous sortions des hypocrisies»

Pour Laurent Wauquiez, la création de cette école organiserait «la coupure entre la communauté turque et le reste de la commune». Il dénonce «un projet démesuré qui comprend 16 classes, un gymnase, et qui est destiné à accueillir (...) un quart des élèves d'Albertville». «J'en appelle à vous pour que ce sujet soit tranché. Pour que nous sortions des hypocrisies où, d'un côté, il y a de grands textes de loi et, de l'autre côté, une réalité qui s'impose aux élus locaux et qui les prive de toute possibilité d'action de lutte contre le communautarisme», écrit le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Et de conclure : «Il serait dramatique que le président de la République soit impuissant à faire respecter les principes qu'il a lui-même posés comme ligne directrice pour notre pays.» […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub