Bretagne : face au développement de la violence, les maires se forment auprès des gendarmes - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 12 mai 2021

Bretagne : face au développement de la violence, les maires se forment auprès des gendarmes

Deux négociateurs de la gendarmerie ont été mobilisés pour former des élus d’Ille-et-Vilaine au règlement pacifique de conflits. De plus en plus confrontés aux incivilités, les élus cherchent à se former pour adopter les bons comportements.

Bretagne : face au développement de la violence, les maires se forment auprès des gendarmes

Par : V.A.

Ce mardi 11 mai, plusieurs élus du département d’Ille-et-Vilaine se sont réunis pour suivre une formation dispensée par les gendarmes spécialisés dans la négociation, selon nos confrères de Ouest-France. Les conseils de ces militaires, formés par le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, deviennent indispensables pour ces élus de plus en plus confrontés aux incivilités, au non-respect des règles de vie en collectivité et parfois même à la violence. « Il faut penser à isoler le leader du groupe pour poursuivre les échanges. Et il faut installer une distance physique qui évite de se mettre en danger », détaillent les gendarmes devant une assistance d’élus à l’écoute.

Une initiative unique en Bretagne

L’initiative est louable et montre que la gendarmerie sait s’adapter à son environnement mais le constat est amer pour ces élus engagés au service de la population qui constatent une hausse des agressions. « Celles-ci ont été multipliées par trois, en 2020, sur le territoire national », indique le lieutenant-colonel Martin Patier, commandant de la compagnie de Rennes et qui forme les élus à écouter les administrés pour désamorcer le conflit en amont. « Il s’agit de les accompagner dans la façon d’appréhender les situations. Mieux les comprendre, pour savoir comment y répondre. »

Si l’initiative est nouvelle en Bretagne, elle a déjà reçu un écho favorable dans d’autres endroits en France comme dans la Marne, avait indiqué Valeurs Actuelles dans un article en date du mois dernier. Il y a quelques semaines, 550 maires avaient accepté cette main tendue par la gendarmerie, comme le symptôme d’une situation générale dégradée. « […] nos populations ont changé », avait alors constaté Catherine Pujol, maire de Mairy-sur-Marne […]   LIRE L'ARTICLE COMPLET


Bas Pub